l’orangie

Barbie au cinéma, mais quelle actrice pour jouer à barbie ?

Posted in Essentielles futilités by loranji on octobre 3, 2009

Mais qui donc, oui qui donc, pour interpréter Barbie à l’écran ? La poupée, bien sûr, pas la brute de Montluc.

Barbie (site officiel ici) va donc devenir un film cinéma, et tandis que les scénaristes s’arrachent les cheveux pour trouver quelque chose à faire dire à cette créature sortie du ruisseau du tiroir, des casteurs castent à tour de bras – un peu partout dans le monde semble-t-il – des jeunes filles pour trouver la perle rare, celle qui par sa chevelure blonde, sa taille de guêpe et son absence de cerveau sera capable de jouer l’héroïne cellulosée dans les regards des petites filles.

Mais bon, soyons pragmatiques, s’ils ne trouvaient pas, ils pourraient se rabattre sur des actrices connues, non ?

Tenez Jeanne Moreau. Sans vouloir faire mon Gerra, notre formidable comédienne ferait parfaitement l’affaire dans une version numérique du film ; bien refaite, avec une voix passée au synthétiseur, nous aurions là une Barbie contrefaite tout à fait en phase avec l’origine plastifiée et sous cellophane des grands magasins.

J’entends d’ici que vous vous lamentez de mon mauvais esprit. Soit. Prenons une autre grande actrice, l’une de ses figures majeures du 7ème art : Arielle Dombasle. Elle a les cheveux, elle a la taille de guêpe et elle peut parler de Borgès (prononcez comme elle « Borrrr(avec la jota)èsche »), ce qui avouons-le, apporterait une touche culturelle non négligeable au film car, si mes archives ne me trompent pas, Barbie est plus connue pour des problèmes d’enfilage de pantalons que pour un souci de Dasein.

Reste à trouver un Ken.

Evidemment, en choisissant de passer de l’autre côté comme on dit dans les enterrements barbants, le chanteur des 2be3, Filip Nikolic, a raté le rôle de sa vie. Il était pourtant parfait. Idem pour Mickaël Jackson, qui aurait fait un partenaire idéal avec Jeanne Moreau au moment où Barbie rejoue à l’envers la scène de Thriller.

Mais ainsi va le cinéma, qui n’attend pas le nombre des années pour ériger en star d’illustres inconnus avant de les replonger dans le chaudron infernal du-quotidien-du-peuple, là, juste derrière les barrières de sécurité en contrebas du Palais des Festivals. Aussi, attendons-nous à ce que Barbie et Ken ne soient incarnés que par une fille et un garçon directement extraits de leur chambre d’adolescent.

On les maquillera, on les habillera exactement comme des poupées, et les immenses mains du réalisateur en feront leur jouet. Mais au fond, ne sommes-nous pas les Ken et Barbie d’un univers qui se plaît à nous faire tourner sur nous-mêmes, comme les mains d’une petite fille, sa maison de poupée…

Publicités

Michael Jackson annonçait Obama

Posted in Hommage by loranji on juin 26, 2009

En fait c’est assez simple. Vous retirez Michael Jackson, vous mettez Barack Obama, vous gardez les plans sur le public, métissé, et vous obtenez la liesse de l’élection d’Obama. Avec trente ans d’écart, Michael Jackson annonçait la victoire d’Obama.

C’est drôle, la mort de Michael Jackson

Posted in Hommage by loranji on juin 26, 2009

Mais oui c’est drôle, la mort de Michael Jackson (site officiel ici) me fait penser à celle d’Edith Piaf*. Je n’étais pas né lorsque la Môme a rejoint son Marcel, mais je me souviens d’une chose que les chroniqueurs historiques répètent à l’envi lorsqu’ils évoquent la grande dame : Jean Cocteau a eu la mauvaise idée de mourir le même jour, un manque de tact qu’on ne lui connaissait pas. Mal lui en a pris, son décès a été occulté par la disparition de l’inoubliable interprète de « Y’en a un de trop ».

Mais quel rapport avec Michael Jackson mis à part le fait que Michael dans le clip thriller ressemble un peu à Edith au lendemain de ses deux accidents de voiture ? Et bien tout simplement que leur mort en cache une autre. Farrah Fawcett est un peu le Jean Cocteau d’Edith. Bien sûr leur point commun s’arrête là, comme en témoignent ces deux photos, Jean et Farrah sont de fait, relativement dissemblables physiquement. Farrah est, semble-t-il, plus sexy et je me demande quand même si Jean Marais n’aurait pas un peu franchement craqué, au même titre que tout individu appartenant aimablement au genre humain (ce qui exclut de fait le président Troufion Ahmadinejad et Momo Ben Laden).

jean_cocteaufarrah_fawcett

Pour conclure et pour résumer, et pour ceux et celles qui se seraient emmêlés dans mon propos, la mort de Michael Jackson occulte celle de Farrah Fawcett (quel nom superbe en plus !) au même titre que celle d’Edith Piaf faisait oublier celle de Jean Cocteau.

Mais, au fond, que Michael Jackson en soit remercié. Combien de gens, en entendant le nom de Farrah Fawcett, diront lors de conversation entre amis « ah bon elle est morte ? » C’est une autre façon de rester vivant dans l’esprit des gens, finalement.

* en somme Jackson et Piaf, ça nous fait là de gros vendeurs de cd dcd