l’orangie

L’eau profonde d’une image d’enfance…

Posted in Tout arrive by loranji on décembre 19, 2010

Feuilleter d’un geste distrait un magazine dans un Relais H sur les grandes expéditions du National Geographic et rester en arrêt devant une image. Celle-ci. Comme surgie du passé, surgie de l’enfance.

Ce half-track en situation périlleuse lors de la fameuse Croisière Jaune, image déjà vue à dix ans, sans doute avant, dans un livre ; et la fascination d’alors pour l’irréductible volonté que dramatisaient ces photos, où était expliqué en légende que certaines avancées n’avaient été possibles qu’en démontant et remontant entièrement les engins pour passer un sentier raccourci en une sente, seule capable de laisser passer les hommes. Et les pièces passées, une par une, à dos d’homme, avancer vaille que vaille, avancer…

Dans cette image perçue avec mes yeux d’adulte en décembre 2010, l’impression que surgit soudain de l’inconscient une icône qui, malgré moi, en deçà de moi, s’est nouée depuis les limbes de l’enfance. Et là soudain, splendide, inconstestable, du creux des pages de ce magazine,  la voici qui me parle.

S’il est donc vrai que je fus opiniâtre, doté par moment d’une volonté intransigeante, alors ce serait sans doute aussi par l’exemplarité des héros de la Croisière Jaune. Mieux encore, par la dramaturgie de ces images dans les montagnes gelées, et cet effort, quasi incantatoire, spirituel, de l’homme pris dans les mâchoires, inédites, de la nature la plus crue et de la mécanique.

Autre surprise, au passage, cette réminiscence me fait penser – toute proportion gardée –  à celles superbement décrites dans par Michel Leiris dans « L’âge d’homme ».

Publicités
Tagged with: , , ,

La première araignée politiquement correcte

Posted in Tout arrive by loranji on octobre 18, 2009

Elle a été baptisée Bagheera Kiplingi et c’est la première araignée connue pour être végétarienne. Et oui, il faut le savoir, les araignées sont furieusement carnivores, les 40 000 espèces référencées bouffe de la cuisse de mouche à longueur de journée, mais il fallait bien une exception : Bagheera Kiplingi (english).

Une araignée végétarienne, incroyable non ? On croirait y voir un signe des temps, pour un peu, elle a voté Europe Ecologie aux dernières élections. La petite bête est vraiment sympa ; elle vit sur les feuilles d’acacias au milieu des fourmis et se contente de leur chiper un peu de leur travail de décortication de la feuille.

Seulement voilà, quand j’y réfléchis un peu – en fait je pensais à cela sous ma douche – que se passerait-il, oui que se passerait-il si toutes les bestioles se mettaient au végétarisme ?

Imaginez, la chaîne alimentaire complètement éparpillée au quatre vents ! Imaginez que l’araignée ne mange plus de fourmi, que la mante ne se jette plus sur l’araignée, que le lézard ne dévore plus la mante, que le faucon ne plonge plus sur le lézard…

Bref, si les animaux avaient la très mauvaise idée de devenir végétariens, la planète serait surpeuplée de bestiaux en tout genre, on verrait des troupeaux de gazelles déferler dans les couloirs de métro ; des souris dormir dans nos étagères de chaussures un peu comme dans un hlm ; un ciel noircit d’oiseaux en tout genre prêts à fondre sur le moindre bout de pain sorti d’un sac par la petite vieille du square. Et les journaux le lendemain : « Elle s’apprêtait à manger son sandwich Daunat quand les moineaux ont attaqué ».

Nous y voila. Les végétaux ne pourraient pas suivre, ils ne pourraient pas nourrir tout le monde. Et que de dire des grands prédateurs ! Pour un peu, des tigres faméliques frapperaient à la porte de centres d’aide : « aujourd’hui galettes de tofu ». Des requins se présenteraient la queue basse pour recevoir  une caisse de poudre d’algue lyophilisées pour eux et leur rejetons. Des aigles gagneraient quelques poignées de sarrazin en proposant des spectacles de rue vite barbants du style attraper une balle de tennis au vol les yeux bandés.

Et la planète se peuplerait, se peuplerait encore et toujours de singes, d’escargots, de girafes, de rouges-gorges, de cerfs, de truites, de baleines, de mulots, de perroquets, de rennes, de termites, de biches… Et tout cela se terminerait par… par quoi en fait ? Mais oui, puisqu’il n’y aurait plus de place pour tout le monde, et encore moins à manger, ça se terminerait par une bonne vieille guerre mondiale avec des gazelles foutant sur la gueule des otaries ; une immense orgie carnassière bien sûr !

Fin du cauchemar.

Alors, alors… retirons au moins une morale de cette histoire. Soyons raisonnables, mangeons-nous les uns les autres.

Tagged with: , ,

Mon nom est Rambo… Rambo Stallone Brezhoneg

Posted in Tout arrive by loranji on octobre 7, 2009

rambo_v_artwork« Moi, Louis-Victor Clérec accepte de prendre pour épouse Marie-Pauline Rodrigue… » Il y a des phrases comme ça, lourdes de conséquences. C’était un jour de 1900, en l’hôtel de ville de Brest, et ni Louis-Victor, ni Marie-Pauline ne pouvaient se douter que, de leur descendance, émergerait, tel un bouc éructant (pas d’autre image sous la main), Rambo !

Et oui, Sylvester Stallone possède des origines bretonnes ! Sa maman, sans doute férue de généalogie comme nombre de nos amis américains (je suis bien placé pour le savoir, il y a une branche outre-atlantique du côté de ma femme) s’est récemment présentée à la mairie de Brest pour vérifier l’incroyable circumnavigation des gènes familiaux sur les océans : aucun doute, Rambo est Breton (je répète pour ceux qui n’auraient pas compris).

Certes, vous me direz qu’on n’a jamais vu Rambo attablé devant une galette saucisse dans ses films, ni souffler dans un bignou. Il manque également une scène d’hommage à Eric Tabarly et je défie quiconque de me trouver dans la série Rocky la trace d’une hermine bretonne sur la culotte du boxeur. Ou bien ce n’est pas une hermine, c’est une tache non coupée au montage due au stress, bon passons…

Mais qu’importe ! Le principal est que Rambo, alias Rocky, alias Sylvester Stallone soit Breton ! Que cela lui plaise ou non. Hollywood n’a qu’à bien se tenir, maintenant Sylvester Stallonec est condamné à venir passer ses vacances à Paimpol ; et puisque mon crédit de clichés n’est pas encore épuisé pour ce billet, enjoignons-le de se murger avec quelque Breton du cru ; et l’on verra bien alors, qui du vétéran cinématographique du Vietnam capable de finir champion du monde des poids-lourds et du postier* paimpolais chevauchant sa Mobylette* finira le premier sous la table, non mais !

* je vous avais bien dit que j’avais encore du crédit cliché.

Source photo Shockya
Tagged with: , , ,

Vous me mettrez une tranche de bonheur pas trop épaisse svp

Posted in Tout arrive by loranji on octobre 1, 2009

Je ne commencerai pas cette journée sans vous faire part d’un événement tout bonnement incroyable.

Ce matin, donc, lors que je prenais mon petit-déjeuner en écoutant la radio, tout en me grattant les aisselles, ma main soudain faillit en saisissant l’une de ces bonnes vieilles tartines de beurre qui peuplent ma table à l’heure du laitier (remplacer par « du policier » pour celles ou ceux qui s’adonneraient à quelque trafic). Et voilà qu’en attrapant cette tartine de mes doigts encore indécis – mon cerveau ayant grand peine à s’éveiller en entendant un quarteron d’experts deviser sur le 60ème anniversaire du régime communiste, si encore un char chinois déboulait dans mon salon, ça m’intéresserait mais là non – mes doigts donc, fort pusillanimes sans doute devant le sublime Râ pointant son auguste face au coin de la rue, laissent choir la tartine sur le sol. Et là, et là, que me demandez-vous qu’il se passât ? (hem)

La tartine est-elle tombé côté beurre ? Côté non beurré ? Non. Elle est tombé côté… tranche. Incroyable non ?

Le coeur du président Hu Jintao peut bien s’emballer d’une joie sauvage intérieure en regardant passer 150 chasseurs dans le ciel pékinois ; Tous les Pékinois du monde (je parle du petit chien cette fois-ci) peuvent bien ressentir dans la fraîcheur matinale l’insondable plaisir de faire pipi en grattant l’herbe avec les pattes arrières ; mon bonheur à moi, fut cette tartine qui, dans un coup de rein magistral – un talent que je ne connaissais pas à ces petites choses qui se donnent à notre ventres chaque matin – me propulsa tel un missile stratégique chinois dans la stratosphère de la grâce.

Evidemment, je l’ai récompensée en la dévorant.

Je vous remercie pour cette tranche d’attention. Bonne journée !

Tagged with:

Sans doute l’un des hôtels les plus bizarres de la planète

Posted in Tout arrive by loranji on septembre 15, 2009

Vous voyez les voitures ? Vous devinez donc la hauteur des monsieurs bâtiments. Evidemment, c’est en Chine. Les trois personnages représenteraient la « trinité » taoïste : Longévité, Bonne Fortune, Prospérité. La suite « luxe » se trouve dans le bras du personnage qui tient une pêche. Trouvé chez un expat français en Chine.

hotel-insolite

Tagged with: , ,

Ce qui s’appelle avoir du caractère

Posted in Tout arrive by loranji on septembre 15, 2009

trouvé via Nacene qui vit et travaille à Pekin.

Tagged with: , ,

Dans le sac de ma fille

Posted in Tout arrive by loranji on juillet 22, 2009

Un petit cheval rose, une petite voiture jaune, un éventail parfumé, une boîte de crayons, un téléphone en plastique, une boîte-surprise, un porte-clés, une locomotive, une petite poupée, une autre petite poupée, une autre toute petite poupée, une grenouille qui fait gling-gling, un tube de collyre vide, un chausson bleu de poupée, un élastique, une brosse à cheveux pour poupée, un pack de jus d’orange miniature en bois, un parasol de cocktail cassé, une stylo Bic, une bille de pistolet en plastique, une petite voiture rouge, une autre petite voiture rouge, un rond en plastique bleu, une paire d’escarpins bleus de poupée, un mini-croissant en bois, un feutre vert, un mini-stabilo rose, un chouchou violet, un vieux ticket du museum d’histoire naturelle, une tétine, un papier de boulangerie froissé, une étiquette en carton pour vêtement, un bout d’élastique, une grenade de guerre en plastique, une baignoire pour poupée en carton, un livre abécédaire, une trousse de crayons, et voilà !

chat, c’est le bonheur

Posted in Tout arrive by loranji on juillet 20, 2009

Maintenant vous saurez quoi faire pour faire vraiment plaisir à votre chat.

Tagged with: , , , ,

Sébastien Tellier ne vaut pas d’être embeddé

Posted in Tout arrive by loranji on mars 5, 2009

Ceci est un non-billet.

Je viens de voir sur Wikio le dernier clip de Sébastien Tellier. Si affligeant de nullité qu’il se complaît dedans (c’est un positionnement coco). J’étais alors à deux doigts de me dire « je vais faire un billet argumenté sur ce type, exporter la vidéo ici, etc ».

Et puis, non, je n’ai pas deux minutes à consacrer (hum, c’est déjà fait) à la nullité assumée et autoproclamée de Sébastien Tellier. En fait, Sébastien Tellier ne vaut pas ni d’être embeddé, ni d’être embêté. Donc pas de vidéo, pas d’image, et pas de billet plus long que cette phrase, qui s’achève .

Tagged with:

Pratique pour transporter son téléphone

Posted in Tout arrive by loranji on février 27, 2009

Trouvé par hasard chez Laurent Vermot-Gauchy.
Oreille