l’orangie

the atavist, micro fiction et néo journalisme

Posted in Littérature & Transmédia by loranji on janvier 24, 2011

Curiosité du jour, « The Atavist » est une appli iphone/ipad qui propose au lecteur de lire des articles… de fiction. Une sorte de journalisme dans la forme, et de littérature dans le fond. Les champs fictionnels seraient la science-fiction, le polar, l’amour.

L’idée en soi n’est pas inintéressante et semble s’apparenter à de la micro-fiction (pour reprendre le titre d’un roman de Régis Jauffret). A suivre… pour celles et ceux qui acquièrent l’appli. De mon côté, je vais voir…

Quelques mots ici en complément.

Tagged with: , , , ,

Les royalties sur ebook : moins… mais plus ?

Posted in Littérature & Transmédia by loranji on janvier 10, 2011

Les royalties moyennes de l’auteur sur e-book seraient moins élevées qu’avec le livre traditionnel, mais sans doute les téléchargements seraient-ils plus nombreux que les ventes en librairie ? That’s the question.

Infographie à voir ici.

Tagged with: , , ,

Quelle lecture veut-on, avec quelle socialité ?

Posted in Littérature & Transmédia by loranji on décembre 10, 2010

Un billet pétri d’intelligence de René Audet (dont je découvre le blog) à propos de la lecture à l’heure du web ; lecture connectée (via les réseaux sociaux), lecture augmentée (via le multimédia)…

Quelques citations, rapidement, pour inviter à lire le billet :

L’idée de lecture sociale tend à couvrir un large spectre : du commentaire général sur un livre, de façon très globale, à une annotation fine du texte dans ses marges. S’agit-il vraiment du même geste, avec une portée similaire ? Il me semble que l’on tend ainsi à confondre la visée associée à la réaction d’un lecteur.

(…) considérant le haut babillage médiatique qui nous entoure, la véritable question n’est-elle celle du balisage du dialogue ? Échanger, c’est parler, bien sûr, mais parler en fonction d’un interlocuteur. En fonction d’un contexte. En fonction de qui peut écouter et éventuellement intervenir. Difficiles paramètres dans une conversation ouverte sur le monde…

(…) l’outil doit nous conduire du propos des lecteurs vers le texte et non l’inverse. Sinon ce ne sera toujours que babils et Babel.

Tagged with: , ,