l’orangie

Pour écrire un roman (2)

Posted in Mots by loranji on septembre 9, 2010

il faut de l’intelligence, mais il faut aussi que l’intelligence perde …/… devant la présence vivante des personnages.

Michel Houellebecq, entretien avec Marin de Viry et Pierre Poncet.

Publicités

4 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. bgn9000 said, on septembre 9, 2010 at 9:20

    Un roman, c’est du courage. C’est de la persévérance. C’est une sorte de folie.
    Un roman, c’est une part de soi-même. C’est issu de notre mémoire, de nos rencontres, de nos racines, de nos tripes.
    Un roman, c’est comme un fœtus. Cela se construit. Cela se nourrit. Cela grandit en nous.
    Un roman, c’est comme un enfant. Il compte sur nous, mais il a besoin de prendre son indépendance. Il a besoin de liberté.

    http://memoirevampire.wordpress.com

  2. L'orangie said, on septembre 10, 2010 at 3:56

    Très bien vu et très bien dit !

  3. L'orangie said, on septembre 10, 2010 at 4:01

    Je suis allé voir votre blog qui me semble très intéressant, malheureusement, il n’est pas possible de commenter, pour échanger.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :