l’orangie

2cv essence ou Lexus électrique ? Prenez la deuche.

Posted in Ecologie et développement durable by loranji on mars 19, 2009

1948_2cv_premiereLe « stop and start » vous connaissez ? Non ça n’a rien à voir avec un extrait des Valseuses où Depardieu s’échine sur Miou-miou. Je parle de voiture. Non mais…

Le « stop and start » est un procédé (BMW en fait en ce moment la pub) qui stoppe le moteur au feu rouge et le redémarre au feu vert. C’est un moyen d’économiser l’essence et donc de réduire l’émission de gaz, etc.

Les systèmes thermiques, c’est-à-dire  à essence, sont de plus en plus perfectionnés et sont appelés à réduire encore plus substantiellement les émissions de gaz. A cela, il faut ajouter la solution de l’hybride.

Et l’électricité me direz-vous ?

Quand on pense voiture électrique, on se dit que le bilan carbone est forcément meilleur que celui d’une essence. Pas si sûr, à en croire cet expert cité dans l’excellent TerraEco, un magazine que l’on ne peut a priori pas soupçonné de lobbyisme pro pétrolier.

Je cite in extenso Jean-Marc Jancovici – j’ai mis en gras ce qui me semble intéressant :

« Tout dépend de ce que cette voiture remplace, de son poids et de la façon dont on la construit. En outre, comment fabrique-t-on la batterie et l’électricité ? Si l’on remplace une 2 CV moderne à essence par une Lexus électrique, cette dernière sera bien pire. Par ailleurs, il faut s’interroger sur la manière de fabriquer de l’électricité. Dans le monde, 66 % du courant provient des énergies fossiles.

Concernant la batterie, un modèle Lithium-ion d’ordinateur, dans lequel on trouve environ 80 wattheures d’énergie stockée, coûte autour de 100 euros. Pour afficher ce prix, il a fallu utiliser une certaine quantité de matière en amont, et donc émettre des gaz à effet de serre. Or, une batterie Lithium-ion de voiture électrique stocke une énergie 50 à 100 fois supérieure. Pour fabriquer un réservoir de voiture à essence, lequel pèse de l’ordre du kilo, on n’a pas du tout besoin de la même quantité de matière.

Je n’ai encore jamais vu d’analyse de cycle de vie complète de la voiture électrique. Mais je sais que la fabrication d’une voiture à essence ramenée au km est de l’ordre de 40 g de CO2. Si, à cause de la voiture électrique, on passe à 80 g de CO2 par km, par exemple, et qu’en plus une partie de l’électricité grâce à laquelle elle roule est faite avec des combustibles fossiles, on peut se retrouver au bout du compte avec une voiture électrique qui, globalement, engendre plus de CO2 par km qu’une voiture à essence. »

photo : JP Blog Auto

Publicités
Tagged with: ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :