l’orangie

La France ne dort pas sur ses deux oreilles

Posted in Social, sociétal, société by loranji on mars 11, 2009

le_sommeil-salvador_dali-1

le sommeil, Dali

Au moment de commenter ce sondage sur le sommeil des Français, je me souviens tout à coup d’une vieille pub de matelas qui mettait en scène un automobiliste agressif dans un embouteillage et le slogan disait en substance « vous avez mal dormi, dormez sur un matelas trucmuche ».

Les Français et les Françaises dorment moins donc. Pas pour faire l’amour. Pas non plus pour faire la fête. Non, non, ils dorment moins en restant éveillés dans leur lit, en ressassant les problèmes du jour et ceux du lendemain, ou bien, tout simplement, à en croire le sondage de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) publié ce jour, parce qu’ils gisent au milieu d’un carrefour d’ondes électro-magnétiques type téléphone portable, télé, ordi, etc. C’est un peu comme s’ils avaient la tête dans un micro-ondes.

Les Français dorment mal, et ils dorment peu « grignotant – je cite Le Monde chaque année quelques minutes sur la durée de leur nuit. En cinquante ans, la réduction du temps quotidien du sommeil a été d’environ une heure et demie. » En résumé, nos grands-parents dormaient donc du sommeil du juste, quand nos contemporains se désolent d’un éveil injuste…

Mais il est une autre cause évoquée je crois (si j’ai bien entendu à la radio ce matin) d’un mauvais sommeil, ou plutôt d’un mauvais endormissement. La télé, cette grosse bête lumineuse au milieu de la pièce qui le lundi vous abreuve d’un reportage anxiogène sur les « gangs de banlieue », le lendemain d’un talk-show horripilant du genre « ma vie après la Star Ac », le surlendemain d’un suspense insoutenable pour le match PSG-Marseille, que sais-encore. Tout cela étant d’une violence ou d’une tension inouies ; tension déconseillée bien sûr, avant de se coucher.

Chacun sait – ou devrait savoir – qu’on n’excite pas un enfant avant de le coucher, pourquoi s’inflige-t-on alors des programmes télé qui nous chagrinent, nous énervent, nous angoissent (remplir la case de votre choix) ?

Les média colonisent progressivement notre temps – et nos consciences – sous des modes divers, allant de l’information trash au divertissement badin en passant par le docu culturel.

Bernard Stiegler a théorisé sur la télé, destructrice d’art de vivre. Et bien voilà qu’avec ce sondage, on sait aussi que la télé n’a pas seulement détruit les dîners et les relations intra-familiales, elle grignote aussi le sommeil et la conscience.

PS : le lien vers l’institut du sommeil ne fonctionne pas forcément, je pense que leur serveur est out pour cause de pic de fréquentation
Publicités

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. bettina soulez said, on mars 30, 2009 at 12:37

    Intéressante analyse.
    Oui, je dois penser à laisser mon portable dans une autre pièce le soir.
    Oui, mieux vaudrait des comédies romantiques ou drôles à la télévision le soir en lieu et place des journaux ou des films violents.

  2. loranji said, on mars 31, 2009 at 10:12

    Complètement d’accord avec toi Bettina… et à la fois, la tentation est toujours tellement grande de regarder l’un de ces méchants polars modernes américains qui arrivent à nous bluffer.

    Nous en sommes un peu esclaves de ces sensations fortes…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :