l’orangie

Liberté.

Posted in Mots by loranji on décembre 2, 2008

Mustangs

«  Moi qui m’y connais en chevaux, je vous dis que ceux qui courent tout droit, comme sur une ligne tracée au cordeau, qui peuvent s’arquer comme un crochet, tourner à angle droit comme le long d’une équerre et faire des voltes conformes au compas, ceux-là ne sont que des « chevaux pour le royaume ». Ils ne valent pas les « chevaux pour le monde ». Ces derniers sont parfaits par nature. Ils ont l’air hagards, égarés, comme s’ils avaient perdu toute conscience d’eux-mêmes ; tels sont-ils, qu’ils dépassent, sèment et larguent les autres au loin dans la poussière. Nul ne sait où ils demeurent. » Zhuangzi

Photo Xanga.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :