l’orangie

Génie du Rock

Posted in L'art Sélavy by loranji on septembre 20, 2008

Daniel Darc, chanteur rock, ex Taxi-Girl… Peut-être connaissez-vous ? Je découvre tout juste aujourd’hui à travers son cd déjà ancien (1994) "Nijinski", que je vous recommande. Voilà pour les présentations.

Je suis allé voir son site officiel par curiosité et il y est présenté une série de photos du chanteur, chez lui, dans son intimité en quelque sorte. En voici une.

Ddarc36

Je trouve cette photo intéressante car elle dit toute l’ambivalence du rock que j’appellerais "total". Daniel Darc est semble-t-il – à en croire son site – un tutoyeur de limites, comme le furent en leur temps une Janis Joplin ou un Jim Morrison.

Sur cette série de photos, il apparaît clairement que le chanteur vit dans un appartement farci de désordre, de papiers, de disques, d’affiches ; et l’homme lui même, arbore des bras largement tatoués. Voilà pour le décor.

A mesure que l’on observe cette photo, deux sentiments s’entremêlent, en tout cas en ce qui me concerne. Ce rock-là – je ne parle pas de son artefact commercial – est sincère, mais il porte une sorte de "double sincérité" qui le rend d’autant plus touchant. D’un coté, l’énergie de ce rock paraît répondre à un deuil impossible, celui de l’adolescence et des bouffées de liberté qui y sont rattachées ; de l’autre, il semble l’expression d’une liberté d’adulte, aboutie, tout autant que marginale. D’un côté, les feux crépusculaires d’un rock qui témoigne de la perte irrémédiable de l’enfance, de l’adolescence.  De l’autre, une flamme politique, vaine mais sans contrainte, avec les normes de la société en ligne de mire. Les rockers sont sans doute un peu les deux ; de grands adolescents qui "ne rangent pas leur chambre" ; et des adultes choisissant de vivre dans un appartement sans dessus-dessous, comme d’autres choisissent de vivre dans un appartement impeccable. Cette photo sous-entend ces deux notions à la fois : le désordre adolescent et l’ordre désordonné (ou le désordre ordonné comme on voudra) de l’adulte en marge.

Et puis, au milieu de cette ambivalence du rockeur, cette affiche d’un bonhomme à l’oeil en "x", cabossé, mortifié – pas du tout rock and roll – et au fond, ce bout d’affiche "a love supreme" qui dit l’extase  par la voix surpuissante, hallucinée d’un fameux saxophone ténor de jazz…. Le rock nage peut-être entre ces deux rives, sans trop savoir où aller, entre l’homme du quotidien vaincu, morne, ko, et la mystique qui perce les digues. D’où sa faiblesse flagrante, une domesticité fatale ; d’où son génie aussi, dans sa proximité avec nous.

Publicités

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. romy said, on septembre 21, 2008 at 9:59

    Joli billet bien écrit…..
    Le rock c’est tout ça à la fois….. tu l’as bien décrit.
    Mais tu oublies que le rock, et pas seulement lui, est aussi synonyme de drogue…. DDarc, (j’adore « chercher le garçon » il me semble est passé par cette période de « misère ».
    Il s’en est sorti……
    Cette photo a quelque chose de pathétique…… on est dans l’intimité du rocker…..

  2. Laurent said, on septembre 22, 2008 at 9:57

    Oui, je n’ai pas voulu évoquer cette usage de la dope, mais puisque tu en parles. C’est évoqué sur son site d’ailleurs. C’est vrai que cette photo a quelque chose de pathétique mais je dirais qu’il apparaît dans sa fragilité mais aussi dans sa sincérité. J’aime les gens qui vont au bout de quelque chose et qui se servent ainsi de leur corps comme « outil » pour aller plus loin : les poètes.

  3. romy said, on septembre 22, 2008 at 1:25

    Moi ces gens là m’impressionnent…. je ne dirais pas que je les aime mais ils m’intriguent….. ces gens « cabossés »


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :