l’orangie

Le désespéré et le joueur

Posted in Social, sociétal, société by loranji on juillet 12, 2008

Courbet, l’engagé, peignait un trentenaire d’inspiration romantique : " le désespéré" (1841). Ce jeune homme qui cherche à l’imiter dans le Monde 2 ne peut s’empêcher de sourire. Epoque joueuse.

Courbet_trentenaire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :