l’orangie

20 ans de JT de Pernaut et 10 mn de Yourcenar

Posted in L'art Sélavy by loranji on février 22, 2008

_4Jean-Pierre Pernaut fête ses 20 ans de JT de 13h sur TF1. Jean-Pierre c’est l’incarnation de la France qui bouge, qui s’ouvre au monde, qui se remet en question, qui s’ouvre aux autres, à toutes les cultures, même les plus éloignées ; c’est une approche pénétrante des coutumes et des arts, toujours dans l’inattendu, l’insolite, l’altérité (merci de me passer le mot).

Tenez, par exemple, Jean-Pierre Pernaut aime Marguerite Yourcenar. La preuve :

– Que répondez-vous à ceux qui estiment que vous regardez la France par le petit bout de la lorgnette ? lui demande ce jour, un journaliste du Figaro.
– Tous les deux ou trois ans, il y a une campagne menée contre mon journal. On me reproche de toujours parler des sabotiers mais j’ai fait aussi dix minutes sur Marguerite Yourcenar et ses racines dans le Nord, sujet qui a intéressé 8 millions de personnes.

Décodage : Marguerite Yourcenar oui, mais entre un reportage sur le musée du sabot de Soutch et la farandole des élèves de l’école élémentaire Marcel Pagnol de Morières-les-Avignon (au hasard).

Décodage supplémentaire : son JT « fait » de toute façon 7 à 8 millions tous les jours, admirons donc la pirouette qui consiste à laisser penser que ces millions de personnes se sont spécialement « intéressé » à l’œuvre de Marguerite de Crayencourt (anagramme de Yourcenar).

Ce n’est pas tout, le Pernaut ressort dans cet interview (et ce n’est pas la première fois que je le constate chez lui) son « 11-septembre ».
– Nous avons su dit-il « réagir rapidement face aux événements internationaux importants comme les attentats du 11 Septembre ».

Tout cela m’amène à cette observation : bien souvent, les patrons de canards (ou ici de JT) adeptes de l’information dite « populaire » se défendent en invoquant les mânes de grands noms ou de grands événements.

Dans une situation d’interview avec un journaliste moins complaisant que les autres, cela donne à peu près cela :
– Quoi ? Vous me reprochez de diffuser des photos volées de Carla Bruni ? Oui mais j’ai envoyé un reporter au Darfour.
– Vous trouvez que quatre pages sur Britney Spears, c’est trop ? Oui, mais nous accueillons de grandes signatures éditoriales dans nos colonnes, et même un académicien, etc.

La culture a bon dos. Les artistes (surtout les morts) sont des carcasses que les médias se disputent pour colmater les brèches du mur d’image qui craquèlent régulièrement par excès de maquillage. On se rachète une conduite à peu de frais, à coup d’images-symboles, de moments-clés, de séquences d’anthologie. Les artistes ne servent plus qu’à cela. Ca m’énerve.

Bon, c’est pas tout ça. Lisons Yourcenar au lieu de nous bercer d’une vision d’Epinal savamment nostalgique chez Pernaut.
Marguerite_yourcenar

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :