l’orangie

Tu veux manger responsable ? Mange de la salade.

Posted in Social, sociétal, société by loranji on janvier 21, 2008

C’est en tout cas ce que propose ce billet de l’excellent site intelligence.verte.
Couvertssaladedesignevasolo450

Je cite
«
La population mondiale continue sa croissance exponentielle : 6,3 milliards en 2007, 8,2 milliards prévus pour 2020. Selon l’Organisation Météorologique Mondiale, les terres sont épuisées par des monocultures productivistes et la désertification progresse. Ajoutons à cela le changement climatique, la menace d’extinction des abeilles (et leur rôle crucial pour la pollinisation de 80% des espèces végétales), la pression sur les terres pour obtenir des agro-carburants, et l’équation semble impossible à résoudre :
Plus de monde, moins de terres, moins de récoltes ! Comment nourrir la planète ?
Le végétarisme pourrait bien apporter une partie de la solution. »

Et de conclure que l’élevage est énormément consommateurs de plantes :
«
Avec un bœuf vous faites environs 1500 repas, avec ce que vous lui avez donner pour le nourrir, vous faites environ 15 000 repas. »

Avouez que cela pose question. Demain, d’ici vingt-cinq ou cinquante ans, tous végétariens ? Il faudra autre chose que de la salade à nous donner à manger… 
Et à propos, que deviendront le lait et les oeufs ? Finies les omelettes aux champignons, le poulet valet d’Auge (avec de la crème), la truite au beurre blanc, le oeufs en meurette, etc ? (sur le coup de midi, oui je sais c’est cruel, ça fait saliver…)

Publicités

12 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. aldeaselva said, on janvier 21, 2008 at 6:12

    Manger de la viande en quantité importante est effectivement un phénomène récent dans l’histoire de l’homme (l’élevage de boeuf pour la viande remonte à la deuxième moitié du XIXeme siècle seulement, par exemple.). Mais bien malin celui qui pourra dire ce qui conviendra le mieux à l’homme dans les décennies à venir.Ceux qui veulent nous nourrir de graines actuellement n’ont certes pas tout à fait tort, mais ne sont-ils pas aussi dangereusement radicaux que ceux qui ont fait l’apologie du steack de pétrole dans les années 70? Nous sommes des animaux omnivores, ne l’oublions pas.

  2. romy said, on janvier 22, 2008 at 11:43

    Moi je propose que l’on arrête de se nourrir….puisque les traces du nuage de Tchernobyl sont encore « visibles ».
    Vivons d’amour et d’eau fraîche…..

  3. brigitte said, on janvier 22, 2008 at 6:24

    au prix ou on la vend la salade, moi je mange la terre avec!

  4. jul' said, on janvier 22, 2008 at 9:11

    sachant que manger de la viande 2 fois par semaine est largement suffisant…

  5. Laurent said, on janvier 23, 2008 at 3:01

    Aldeaselva, oui c’est vrai que l’on mangeait beaucoup moins de viande jadis car c’était un luxe réservé aux grandes occasions. Dans certaines régions françaises, la viande le dimanche était d’ailleurs une exception. Et oui, d’accord avec toi pour dire que l’homme est un omnivore, c’est sa nature. Je pense qu’en matière de préservation de la planète, tout est affaire de d’équilibre. Les excès, d’un bord comme de l’autre, soustendent de regrettables voire dangereux effets de balancier. Ainsi le végétarisme pourrait-il bien amener une « réaction » carnivore ! C’est politique cette histoire ! 😉
    Romy, oui mais de l’eau radioactive alors 😉
    brigitte, et moi je fais frire les limaces ! (ah zut, je suis carnivore là…)
    Jul’, tu as raison. On mange trop riche. C’est une évidence. tous les médecins le disent. Et la viande quotidienne ou tous les deux jours est une aberration dans la mesure où l’on n’exerce plus de métiers physiques. D’une manière générale, si on parvenait à se réguler plutôt qu’à se goberger, cela améliorerait grandement les affaires de la planète.

  6. CaMaÏeNne said, on janvier 23, 2008 at 4:49

    dans un sens, j’aime pas les oeufs moeurette et j’adore la salade. Donc.
    Mais de là à ne plus manger de protéines animales du tout, je ne crois pas être prete.
    Seulement, les agriculteurs devront produire plus de légumes et fruits non ?
    Avec ou sans pesticides ??

  7. Laurent said, on janvier 24, 2008 at 12:37

    Sans pesticides si possible, pour cela il va falloir que les consommateurs cessent de réclamer des fruits impeccables, sans taches. Pour moi, il est normal de devoir parfois couper un coin de pomme un peu pourri, on le met de côté c’est tout. Pas sûr que tout le monde accepte cela pour le moment : il faut que les mentalités évoluent !

  8. jul' said, on janvier 24, 2008 at 4:14

    je ne supportte plus c’est rayons de fruits et légumes « impecables »(???)
    tous de la même forme dite parfaite et brillant comme passé à la cire (ça tombe bien parce que je ferais pas ça tous les jour! hein marie-pierre!?)

  9. romy said, on janvier 25, 2008 at 9:01

    en forme Jul’ 😉

  10. Laurent said, on janvier 25, 2008 at 11:37

    Jul’, tu veux parler de Marie-Pierre Casey ? Cette comédienne qui finissait sur la table (ok je sors de chez moi)
    Romy, il m’a mis en forme Jul’.

  11. romy said, on janvier 26, 2008 at 6:50

    Ah ba j’f’rai pas ça tous les jours……. 😉

  12. laurent said, on janvier 27, 2008 at 6:42

    Et le spot ici :
    http://maxtv80.over-blog.com/article-5615503.html


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :