l’orangie

La fin de la pub sur France Télévision. Ou comment exclure les publics populaires de la culture

Posted in Social, sociétal, société by loranji on janvier 9, 2008

C’est quand même une bonne nouvelle pour les publiphobes, ce « France Télévision » sans pub.

Fini, j’espère, l’insane succession de jingles obsédants, d’images tournoyantes, de visages hilares ; de pages de pub entrecoupées de bandes-annonces, ou encore, de présentations de sponsors en brochette lors des événements sportifs. Selon toute vraisemblance, les animateurs hors de prix quitteront également le navire pour aller se faire audimater ailleurs. Bref, on pourra à nouveau regarder France Télévision.

Ayons toutefois une pensée pour les fidèles téléspectateurs de TF1 qui eux, risquent de ne plus voir le jour à force d’enchaîner les tunnels de pub ; avec j’imagine deux (trois ?) belles coupures par film.

Que peut-on déduire, là, d’un seul coup de cette révolution audiovisuelle ? Pour faire simple, j’ai l’impression que nous allons vivre dans un PAF coupé en deux. Autant dire un pays coupé en deux.

Rodin_tele

D’un côté, une « élite » plus ou moins large va enfin pouvoir regarder Eve Ruggieri en prime-time (non je plaisante) ; tandis que de l’autre, des chariots de téléspectateurs abêtis (ou faisant semblant de ne pas l’être) seront invités, pour prix de leur divertissement, à faire fonctionner l’économie en avalant de la pub. Dans une ruche, on appelle cela des ouvrières.

Voilà un pays qui s’apprête, avec cette future mesure, à agrandir le fossé entre programmes éducatifs et programmes de divertissements ; entre "audiovisuel public" et "chaînes privées". Tout indique pourtant que nous aurions exactement besoin de faire l’inverse.

Au risque de me contredire, et si je m’en tiens à l’intérêt des personnes (et non à mon confort personnel) on devrait plutôt souhaiter le maintien de la situation actuelle, voire même une dissémination de la publicité sur l’ensemble des chaînes existantes afin de lisser la qualité des programmes pour attirer les publics les plus défavorisés vers des chaînes qu’ils n’auraient jamais approchées. Oui, avec cette logique, on pouvait imaginer qu’Arte fasse la Star Ac comme seule concession à la très grande audience, et que TF1 mette l’émission littéraire de Poivre d’Arvor en prime-time. Et ainsi de suite. Irréaliste ? Sans aucun doute, et pour de multiples raisons.

Par exemple, on aurait souhaité il y a 20 ans, au moment de la privatisation de TF1, qu’une "régulation" de la libéralisation tenant compte des conséquences culturelles sur les publics les plus fragiles fût décidée. Désormais le mal est fait. Et aujourd’hui, par cette annonce de Nicolas Sarkozy, on appuie encore là ou ça fait mal.

Avec la fin de la pub sur France Télévision, cette frontière érigée entre grandes chaînes publiques et privées va getthoïser les premières dans le champ "programmes de qualité" (c’est d’ailleurs l’objectif déclaré du président Carolis) et les secondes dans celui du "pur divertissement" ; elle va accentuer des différences qui se révélaient déjà préoccupantes.

En tant que journaliste, j’ai passé quelques années à visiter des familles où la télé étaient allumée en permanence. Ce n’était pas Arte que je voyais. C’était TF1, ou M6. Avec un marché publicitaire encore plus ouvert, ces chaînes vont booster leur offre de programmes  de divertissement au détriment de la culture, mais plus grave encore, le groupe France Telévision risque progressivement de se couper des publics les plus populaires.

En fait de « politique de civilisation », on pratique ici fortuitement une politique d’exclusion.

PS : désolé, j’étais parti pour faire un papier un peu rigolo et puis voilà…

Publicités

11 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Joyce said, on janvier 10, 2008 at 8:27

    Je m’en tiendrai à ce que je maintiens depuis que mes blogs sont blogs… Pas de politique, pas de religion.
    Oui mais… la pub, ça permet aussi d’aller se connecter sur pipi.com sans perdre un bout de film.
    Puis bon… publiques ou privées, je ne peux rien dire. Des plateaux m’ont accueillie alors… hein, bon !

  2. jul' said, on janvier 10, 2008 at 8:18

    je dirais même pire!!!
    les chaînes publiques ayant du mal à survivre déjà avec la pub, la redevance n’étant pas suffisante… sans la pub c’est la mort du service public, car sans pub, pas d’entrée financières autres que… la redevance tv! donc plus les moyens de s’acheter des film, de payer son personnel… désolé, mais de la part de Nokolasz Sarközy ça ne pouvait pas être une bonne solution pour le public, n’oublions pas qu’il est amis avec lagardère et bouygues!

  3. Largenula said, on janvier 10, 2008 at 8:37

    Jul’ : si france télèvision ne mettait pas autant d’argent dans certaines emissions vendues à prix d’or par certain animateurs producteurs, il resterait plein d’argent ne serait-ce pour que ft produise elle-même et du coup soit même obligé d’embaucher (ceux qui auront été viré par les animateurs/producteurs)… ça donnerait moins d’argent, mais mieux repartis qui n’enricherait pas une minorité qui en plus de donne pas forcement une bonne image au service publique (mais qui rapporte de la part de marché publicitaire…)
    Si les pubs des chaines privées sont taxées pour financer le service publique, ça risque de plomber serieusement toutes les nouvelles venues qui ont presque les mêmes obligations que les grandes chaînes mais sans les mêmes revenus…

  4. romy said, on janvier 11, 2008 at 9:27

    Quelle misère….. je suis curieuse de connaitre le prix de la prochaine redevance…. je pense que la TV chez nous vieille de 10 ans finira à la décharge un de ces 4 matins……
    Pendant des années elle était rangée dans un placard, dans le dressing lorsque les enfants étaient tout petits…… je crois que je vais bientôt remettre ça moi…..! Nous ne la regardons quasiment jamais et chaque fois que le redevance arrive ça nous coûte de la payer…. je préférerai acheter un abonement de théâtre à la place….. ce sera chose faite pour l’an prochain……
    juste le temps d’écrire sur l’honneur que je n’en ai plus (de tv)…..
    Pauvres téléphage que sont tous ces accros de TF1 ou M6 (et les autres aussi d’ailleurs)

  5. romy said, on janvier 11, 2008 at 11:17

    en attendant la fin de la pub…un quizzz chez moi….

  6. JEAN-PAUL TREGUER said, on janvier 12, 2008 at 8:01

    PME-PMI : « Sarko m’a tuer »
    L’arrêt de la pub TV sur les chaînes publiques = L’arrêt de mort des Marques des PME-PMI.
    Bravo ! Monsieur le Président, vous avez raison, c’est le moment de planter un poignard dans le dos des PME-PMI françaises et de les empêcher de défendre leurs Marques face aux deux énormes dangers qui menacent leur existence même : les Marques mondiales surpuissantes et les Marques d’enseignes d’hypermarchés (les MDD/Marques De Distributeurs).
    Bravo ! C’est le moment de priver les Marques petites et moyennes de la seule publicité télévision aux tarifs « accessibles et raisonnables » (en publicité nationale et régionale via les seuls écrans disponibles en région de F3) qui leur permettaient de promouvoir leur notoriété et leurs produits pour les faire connaître du consommateur. Afin de tenter de résister aux « rouleaux compresseurs » des NESTLE, DANONE, L’OREAL, PROCTER& GAMBLE, UNILEVER et autres marques mondiales disposant de budgets publicitaires TV surpuissants, qui veulent s’imposer au détriment des Marques moins puissantes et riches.
    Bravo ! C’est le moment en ce début 2008, marqué par des pressions et menaces d’une violence jamais atteinte de la part des Grands Distributeurs à l’égard des fournisseurs industriels (cf l’avalanche de déclarations guerrières de LECLERC par dizaines de pleines pages de pub presse ) qui refusent obstinément de répercuter l’explosion des coûts des matières premières pesant gravement sur les comptes d’exploitation des industriels. Et qui veulent en profiter pour réduire drastiquement le nombre des Marques en rayon pour imposer leurs propres marques (MDD). Travail facilité par l’ouverture de la publicité TV à la Grande Distribution… depuis début 2007.
    Au moment où on accorde la publicité télévision aux chaînes d’hypermarchés on ne trouve rien de mieux à faire que de quasiment « l’interdire » aux PME-PMI !
    Bravo ! C’est le moment où on a un besoin vital de relancer l’activité économique et l’emploi à tous les niveaux de l’économie, qu’on décide de livrer ces milliers de PME-PMI « pieds et poings liés » à TF1 et M6 qui pratiquent des tarifs publicitaires quasiment inaccessibles déjà aujourd’hui. Gageons que face à une « pénurie de l’offre publicitaire télé » créée par cette décision, leurs tarifs à venir vont « s’envoler » (pourquoi ces deux chaînes privées se priveraient-elles, faute de concurrence réelle ? Et qu’on ne fasse pas l’injure aux PME-PMI de leur proposer de se « rabattre » sur les petites chaînes thématiques et chaînes de la TNT incapables, pour encore quelques années, de créer un effet de demande consommateur palpable.
    Depuis cette annonce brutale , les agences publicitaires, les agences médias, les annonceurs petits et moyens sont sous le choc. L’UDA (Union Des Annonceurs) vient de publier un communiqué dans lequel elle demande de reconsidérer cette décision :
    (extrait) : …
    « Une telle mesure, si elle devait être prise de façon radicale, entraînerait la disparition immédiate de près de 25 % de l’offre d’espace publicitaire télévision et aurait une double conséquence très défavorable pour toutes les entreprises, petites, moyennes et grandes, qui ont besoin de communiquer pour promouvoir leurs produits et leurs services :
    – impossibilité pour beaucoup d’entreprises d’utiliser le média télévision faute d’espace disponible suffisant sur les chaînes commerciales, même si la réglementation est assouplie, conformément à la nouvelle directive européenne en matière de publicité télévision ;
    – incapacité pour un très grand nombre d’entreprises, et tout particulièrement les PME, de faire face à l’inévitable explosion des tarifs de publicité sur les chaînes commerciales… »
    Alors, Monsieur Le Président, si vous voulez éviter d’assassiner des centaines de Marques petites et moyennes, prenez le temps d’écouter la voix des PME-PMI dont vous avez tant besoin pour relancer la « machine France » !
    Jean-Paul Tréguer
    TVLowCost
    http://www.jean-paul-treguer.com/

  7. Laurent said, on janvier 13, 2008 at 12:59

    Joyce, pipi.com oui, encore faut-il avoir envie d’y aller 😉 Personnellement, je ne supporte toujours pas la coupure publicitaire dans un film, c’est d’une violence inouie ; on est dans une histoire, on est dans un rythme, un univers, et tout à coup on nous colle 10 minutes de pub toutes plus agressives les unes que les autres. Que notre société soit capable de tolérer ce genre de chose en dit long sur notre degré d’aliénation. Voilà c’est dit ! 😉
    Jul’, moins d’argent sans doute, mais il semble comme le dit Largentula que France télévision bénéficiera d’autres subsides. Quant à Bouygues, il est certain qu’il est content. Les cotes de TF1 et M6 ont grimpé à la bourse cette semaine.
    Largentula, nous sommes d’accord, FT risque bien de se séparer de ses Delarue et Sébastien. D’autres Delarue et Sébastient émergeront sans doute ; plus jeunes et moins chers comme Dechavanne lorsqu’il faisait les après-midi de France 2.
    Romy, no tv. Si ça ne tenait qu’à moi, ce serait pareil. En même temps, je suis le premier à l’allumer certains soirs (quand je ne travaille pas) pour décompresser devant un film… Parfois, c’est si agréable.
    En passant, on a découvert la VOD récemment (Vidéo à la demande), c’est tout de même assez cool même si le choix est digne du niveau des boutiques de location de DVD : 90% de nullités ou demi-nullités. Et aucun classique.
    Jean-Paul, en effet c’est un problème. A l’heure où la France a justement besoin de développer une économie de PME, type districts d’Italie du nord, (à voir ce qui se fait de ce point de vue du côté de la Picardie ou du Valais en Suisse) c’est sans aucun doute une catastrophe ; les PME ont évidemment besoin de communiquer à la télé. Mais tout cele m’amène à penser qu’elles ont une bonne carte à jouer sur le net, nettement plus abordable lui, et nettement plus adapté au nouveaux profils de « consomm-acteurs ».

  8. ROUSSEL said, on janvier 18, 2008 at 12:31

    Bonjour à tous,
    La suppression de la publicité
    C’est le doublement de la taxe,assuré?

  9. Narendra Singh said, on octobre 30, 2008 at 4:18

    Objet : Nous vous attendons pour vous faire partager notre passion de l’Inde !
    Madame, Monsieur,
    Offrir à vos clients des services de qualité, faire de leur escapade un rêve, et s’assurer de leur entière satisfaction, tels sont vos objectifs et ce que nous souhaitons vous apporter.
    Passionnés par notre métier et par notre pays, nous avons participe en 2006 et 2007 au salon TOP RESA a Deauville afin de mettre a votre disposition toute l’experience et le professionnalisme que nous avons acquis depuis 15 ans.
    Notre agence de voyage India World Travel, située à Jaipur dans le nord de l’Inde, est spécialisée dans la conception de circuits sur-mesure , circuits découvertes (merveilles et histoire du Rajastan), détente (plages du Kerala et de Goa), aventure (safaris 4X4) ainsi que d’inoubliables voyages de noces et voyages incentive. Nous sommes des artisans avant-tout, les circuits proposes sont le reflet de notre passion et de notre volonte a proposer les meilleures prestations possibles.

  10. Narendra Singh said, on octobre 30, 2008 at 4:20

    Merci

  11. Laurent said, on octobre 30, 2008 at 4:28

    Bonjour Narendra Singh, normalement j’aurais tendance à supprimer ce commentaire qui n’est qu’un spam. Mais bon. Je passe dessus pour une fois.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :