l’orangie

A quand la notation de ce président de la République ?

Posted in Tout arrive by loranji on janvier 4, 2008

Nous avions la photo de classe.
Pkovaik_afp

Voici maintenant les notes. Les ministres seront donc évalués comme des élèves, ou, si l’on préfère, comme des salariés dans une entreprise ou des sportifs dans une compétition.

Bref, ils rejoignent la grande grille d’évaluation qui cerne désormais nos horizons.

Après tout, pourquoi pas ? Ne peut-on pas souhaiter voir des ministres "sur le fil", dans l’angoisse de l’échec, plutôt que les ronds-de-cuir de naguère, se passant les maroquins au long de carrières interminables ; ventripotents messieurs digérant leurs gigot à la table de Lipp ?

Alors, oui, félicitons-nous que des responsables politiques soient tenus de prouver leur efficacité. Rue89 nous parle d’une trentaine de critères rendus "publics" pour chacun des quinze ministres du gouvernement Fillon, chiffre auquel il faut ajouter le Haut-commissaire aux solidarités actives, Martin Hirsh.

Les critères… C’est là que l’exercice devient plus que périlleux. Et je le trouve inquiétant.

Tout système de notation, on le sait, n’est pas sans effet sur les élèves. Il est des tempéraments plus scolaires que d’autres qui s’en accommodent, d’autres qui, au contraire, ne parviennent pas à entrer dans le moule. La nature est ainsi faite et la nature des ministres n’a pas de raison d’échapper à cette réalité. Ainsi, la classe de l’instituteur Fillon va-t-elle nous concocter son lot de « bons élèves », de « fayots », « d’élèves méritants mais insipides », « d’élèves médiocres » de « perturbateurs », etc.

Que va-t-il se passer alors, à travers ce système de notation ? Nous allons assister à une véritable personnalisation de la fonction ministérielle, or cela ne peut être sans incidence sur la politique publique menée par le ministre concerné.

Imaginez le ministre mal noté retrouvant sa note dûment exposée dans les médias. Il risque fort de « durcir » sa politique, de faire pression sur ses équipes. Certes, tout cela existe déjà, mais ce système de notation provoquera une tension supplémentaire dont il est loin d’être acquis qu’elle sera fertile…

Un commentateur sur un article du Figaro parle de reality-show. Je crois que c’est tout à fait cela. Voir des ministres s’agiter comme des collégiens sur fond de tableau de noir, c’est les faire tomber définitivement dans l’hystérie médiatique. Et fait d’efficacité, on est finalement dans le show-off et une démagogie rampante tendant à considérer que les Français entretiennent la nostalgie des écoles d’antan avec tableau noir et odeur de craie.

Mais il y a plus grave.

Tout cela ne serait que ridicule si, encore une fois, la politique publique n’était pas embarquée dans cette galère et si, derrière cette politique, il n’y avait 60 millions de Français, et pas seulement des Français…

Je reprends la citation du Monde à l’origine du scoop : « Brice Hortefeux, le ministre de l’immigration et de l’identité nationale, sera jugé à l’aune du nombre d’étrangers en situation irrégulière expulsés et du nombre d’étrangers admis au titre de l’immigration de travail. »

Ca se passe de commentaires. Il n’y a rien à ajouter. Nous avions les objectifs chiffrés d’expulsion, voici maintenant les notes. Aurons-nous droit au diplôme supérieur d’« expulseur d’humains » et d’ « enrôleur d’immigrés acceptables » ?

On semble ici se vautrer dans l’abjection. Ce type, Hortefeux, va être noté comme si l’on notait le « fayot », le dénonciateur, celui qui du doigt désigne le « mauvais élève » ; l’immigré illégal. Oui décidément, c’est abject.

A propos, à quand la notation du président de la République ? Vous me direz qu’il y a les sondages…

Publicités

12 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Juan said, on janvier 4, 2008 at 6:38

    effectivement, ce système de carnet de note est inutile, crétin et incohérent. Mais il ne semble pas faire illusion pour grand monde.
    Même Anita Hauser de TF1 a suggéré que le Président abandonne les sondages pour sa propre notation…
    vive la sarkofrance ! 0:)

  2. Joyce said, on janvier 5, 2008 at 9:14

    Pour le président il y a les élections…

  3. jul' said, on janvier 5, 2008 at 12:17

    merci bien joyce… tu me fais encore plus peur

  4. jul' said, on janvier 5, 2008 at 12:18

    au fait merci lurent pour bizet!!!

  5. Cerisette said, on janvier 5, 2008 at 1:27

    Pour moi,Joyce n’a pas tort. L’évaluation et la sanction, c’est le bulletin de vote.
    La seule chose que j’aimerais voir publier d’une façon claire, c’est le bulletin de présence/absence des députés à CHAQUE session..Perso,comme nous tous,quand je ne bosse pas, je ne suis pas payée. Nous les élisons (et sommes donc présents, nous, au bureau de vote) pour nous représenter, qu’ils le fassent donc!

  6. aldeaselva said, on janvier 5, 2008 at 1:42

    Le système de notation s’applique habituellement aux élèves ou aux gens qui ne sont pas maîtres de leurs responsabilités dans leur travail.

  7. stef said, on janvier 5, 2008 at 3:43

    Comme il n’a jamais été question de noter les ministres, tout le monde doit être rassuré…
    Quant à la notation du Président, il faudra attendre 5 ans. Quelle meilleure sanction qu’une élection ? ?
    Dommage pour les éternels perdants mais c’est ainsi.

  8. romy said, on janvier 5, 2008 at 11:44

    no comment…
    ils ne savent plus quoi inventer ces guignols de le politique…
    déjà avec Hortefeux et ses chiffres… mais je préfère me taire je deviendrais méchante !

  9. jul' said, on janvier 6, 2008 at 9:43

    oui romy… sois méchante

  10. Laurent said, on janvier 7, 2008 at 9:24

    Juan, alors si TF1 s’y met aussi !
    Joyce, certes mais ça ne survient que tous les cinq ans.
    Jul’, je t’en prie. Enjoy Bizet !
    Cerisette, c’est vrai que l’absentéisme des députés reste un problème.
    Aldeaselva, j’ai pensé aussi à cet argument, mais j’ai pensé ensuite aux notations des fonctionnaires, aux évaluations de salariés…
    Stef, tu sais très bien que c’est le ministre qui se retrouvera en première ligne dans cette histoire de note.
    Romy : m’étonne pas de te sentir très colère sur ce sujet !

  11. JMVignau said, on janvier 8, 2008 at 8:44

    Les guignols sont au pouvoir !! plus vrai que les vrais.
    Imaginer Jacques Martin organisant l’école des fans pour les ministres, « Et elle est où ta maman ? c’est la jolie dame ? Bonjour Madame !! » Ne sont ils pas merveilleux ? Allez maintenant ils vont se noter entre eux !!

  12. Laurent said, on janvier 9, 2008 at 9:29

    Mais alors qui dans le rôle du petit rapporteur 😉 ?


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :