l’orangie

Mort d’un blogueur

Posted in web & webusiness by loranji on octobre 14, 2007

Ok le titre est racoleur, mais il faut bien cela pour s’intéresser deux minutes et demi à cette question qui occupe bien peu les espaces de discussions : la mort, the death, das todt, la muerta. Et plus particulièrement la mort des blogueurs et des blogueuses…
Fouilles_nanterre_2_24_04_07

Mais oui, qu’adviendra-t-il du blog de Jean-Claude, victime d’une rupture d’anévrisme en téléchargeant une image Google de Vladimir Poutine embrassant un enfant tchétchène ? Et de celui de Marie-Ange, qui traverse le boulevard sans voir ce camion qui va la pulvériser tandis qu’elle songe à l’angle de son prochain billet sur l’implantation d’une éolienne au sommet de la tour Eiffel ? Que deviendront les blogs (sans doute porterons-ils un autre nom, les époques changent) … ces blogs soudain orphelins de père ou de mère électronique ? Qui changera leur couche ?

Reviendrait-il alors aux descendants, aux proches, de débrancher le blog, de l’envoyer dans les limbes électroniques ? Mais alors, tous ces mots, ces pensées, ces paroles du défunt n’auraient-ils plus aucune valeur ? Mais alors, logiquement, il faudrait aussi jeter ses lettres et ses photos… Impensable.

Ou bien faudrait-il laisser le blog en l’état, on line, sans nouvelle publication. En proie à d’improbables requêtes Google du genre « torture de tétons » (je dis cela parce que j’ai commis un inoffensif billet sur le soutien-gorge effet « seins nus » et depuis ça n’arrête pas…)

Ou bien encore, faudrait-il continuer l’œuvre du défunt ou de la défunte ? Mais alors (ah, ah) je souhaite bonne chance à ceux qui voudraient reprendre la prose vinvinassienne ou ressienne, sans parler de la plume bilgerienne. Impossible bien sûr.

Que deviendront nos blogs – sous la condition que nous bloguions jusqu’à ce que mort s’ensuive – quand nous ne serons plus ?

Personnellement, je pencherais pour le « principe de Guitry » du nom de cet inénarrable homme de théâtre qui trouva la bonne idée de se faire installer le téléphone dans son cercueil. Au cas où.

Ainsi, qui ne dit pas qu’un blogueur défunt équipé de l’ADSL et de son ordinateur personnel ne se mettrait à raconter ce qui se passe dans l’au-delà ? Ca vaudrait le détour. A moins évidemment que ses billets ne se résument à une succession de « Aujourd’hui, rien. Enfin si, un vers me remonte dans le cerveau le long de la narine gauche. »

Ah la, la je n’en sais rien moi non plus. En tout cas, voilà un billet qui devrait refroidir ceux que le blogging tenterait.

A ceux-là, par trop velléitaires, je dirais : « Faites du surf les gars et les filles, il n’en reste nulle trace. »

Photo : fouilles archéologique à Nanterre, tombe chrétienne du Vème siècle (de mémoire)

EDIT : On en parlait en commentaire. C’est déjà une réalité aux US. "You departed.com" proposer de recueillir de votre main un mail envoyé aux proches après votre décès. C’est utile en cas de "mort soudaine" dit le site, le mail contenant "vos dernières volontés". Moui. Un simple papier déposé chez notaire fait quand même aussi bien l’affaire, c’est même on ne peut plus officiel. Mais justement, qui, à trente ans ou quarante ans, a envie d’aller chez le notaire pour "ça" ? Alors que d’un clic c’est plus simple, moins formel, c’est réglé… Finalement, je ne sais pas quoi penser de ce truc américain… Bien ? Pas bien ?

Publicités

15 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Vinvin said, on octobre 15, 2007 at 7:50

    ça fait réfléchir ton truc…
    R.I.P.

  2. Joyce said, on octobre 15, 2007 at 9:25

    Pour l’instant il me semble que c’est la tendance inverse.
    Tout comme les chiens en période de vacances, on abandonne des blogs au bord de l’internet.
    Et à mon avis c’est pire. Savoir que quelqu’un l’a alimenté avant de le laisser là, sans que quiconque puisse le nourrir de nouveau, que son auteur vit en respirant librement sans aucun remord, c’est tragique.
    A quand la désignation d’un tuteur qui bénéficierait d’un pass pour venir alimenter un blog abandonné lâchement.

  3. aldeaselva said, on octobre 15, 2007 at 9:26

    Adhérez à la nouvelle convention vista pour l’au-delà: au choix cercueil Intelinside ou écran plasma 17″ pour l’option incinération, pierre tombale fire-wall , trois mois d’embaumement gratuit, connexion illimitée au réseau des limbes, anti-virus par momification égyptienne traditionnelle, clef usb Saint Pierre jointe.
    Lien : dantealighieri@enfer.HOTmail

  4. Malou said, on octobre 15, 2007 at 9:50

    ET encore quand ce ne sont pas les morts qui viennent blogger nos élections présidentielles…

  5. Malou said, on octobre 15, 2007 at 9:50
  6. romy said, on octobre 15, 2007 at 9:55

    Pour mon blog c’est vraiment ça…. il est en train de mourir seul dans son coin…. abandonné, mais pas lâchement…. abandonné car je suis dans l’incapacité technique de le réanimer ! c’est là le pire.
    c’est que je le surveille, je suis là près de lui, à le veiller et lui, il est là, a attendre qu’on vienne le chercher…
    attendre la mort qui ne vient pas, qui se laisse désirer….
    Alors pour le faire mourir plus vite et achever ses souffrances; j’ai décidé d’aller ouvrir un autre blog ailleurs…..
    Différent, blanc et pas noir.
    En tout cas, il est sur la toile un peu comme un déchet dans
    l’espace…..
    Que c’est triste, j’vais chialer ………

  7. romy said, on octobre 15, 2007 at 9:57

    Pour ceux qui veule lui dire TCHAO voici l’adresse…
    http://web.mac.com/ph_m/iWeb/Site/Blog/Blog.html

  8. Tip' said, on octobre 15, 2007 at 12:12

    A partir du moment ou je suis morte, à vrai dire, je m’en tape un peu. J’imagine que les lecteurs viendront mettre un p’tit mot : « bouhouhouhouh, nous t’aimions beaucoup, tu nous faisais rire, tu étais mignonne et si spontanée » etc. C’est pas de bol, je ne verrais/lirais jamais ces messages. Ceux qui m’aimaient moins, mais ne pouvaient s’empecher de me lire (va comprendre, Charles !) et plus mesquins, diront alors : « Mouais… C’est con t’es morte. Msi c’est tant mieux aussi, ton blog il était nullasse et tes logs étaient trop chiants. Tu savais pas écrire et on s’emmerdait à te lire » (de nouveau, je me demande : pourquoi le faisaient-ils quand meme ? (De le lire)). Mais bon, pareil, je m’en fous, je suis morte. Je ne lirai pas leur commentaire, non plus.
    Passés un temps, tout ces lecteurs finiront pas se diperser, il ne restera en effet que les 350 requêtes gogoles du jour… Euh, mouais, je vais peut-etre envoyer un mail à un copain ou deux pour leur dire de fermer mon blog 6 mois et 3 jours après ma mort. Ils pourront le faire imprimer, le faire éditer, et se faire des sous sur mon dos tiens. (Ils risquent pas d’en gagner beaucoup avec mes écrits ! huhuhu !). Mais je suis pas contre. Si ça peut leur apporter un peu.
    Non, le seul truc c’est que j’aimerais bien quand meme que quelqu’un le dise : que je suis morte. Genre, je me prends le camion dont tu parles (celui pour Marie-Ange) et pouf, du jour au lendemain, je ne donne plus aucunes nouvelles (forcement !). C’est dommage que les gens ne puissent pas savoir pourquoi. Et puis bon, mourir comme ça, c’est ballot… mais c’est humain et pas de ma faute. C’est pas comme ci j’avais soudain plus aucun interêt pour ce que j’ai ecrit et pour ceux qui ont eu la gentillesse de me lire et me suivre pendant des memes (et mêmes des années pour certains).
    Ta note fait un peu écho à des reflexions que je me faisais il n’y a pas si longtemps : http://tippienet.free.fr/wordpress/index.php?p=1800
    Bonne semaine !

  9. Tip' said, on octobre 15, 2007 at 12:12

    Ouch ! J’ai fait long.
    (Et c’est « comme si », pas « comme ci… » !)

  10. Mossieur Resse said, on octobre 15, 2007 at 12:47

    Pour celui qui reprendra mon blog apres ma mort (merci pour ton compliment indirect) je suggère un titre: respire plus.

  11. Denis said, on octobre 15, 2007 at 1:13

    Va falloir rajouter une ligne dans son testament : pensez à deconnecter mon blog 3 (variable) mois après ma mort.
    Putain ça fait froid dans le dos.

  12. dubuc said, on octobre 16, 2007 at 8:44

    Je suggère de préparer une note finale, qu’on laisse à l’état de brouillon, qu’on remanie de temps en temps, qu’on sauvegarde précieusement et que les ayants droits, survivants, auront l’obligation de publier après la mort du blogueur… Prévoir une liste large, en cas d’ingestion familiale d’un plat de champignons (les fans de Guitry apprécieront).
    A vos plumes les gars…
    Je vais lancer l’opération: « C’est la note finale »… ou « Préparez votre épitaphe 2.0 »

  13. Laurent said, on octobre 16, 2007 at 9:42

    Vinvin, Ou plutôt RIB (Rest In Blog) (et pas Relevé d’Identité Bancaire)
    Joyce, tuteur de blog, voilà une bonne idée. Quoique… Cela me fait penser à une tentative ancienne de deux blogueurs qui se proposaient (moyennant finances) de gérer les blogs pendant que leurs propriétaires étaient en vacances. Un flop.
    Aldeaselva, ça c’est le commentaire du jour ! En plus on apprend que le Célèbre italien a maintenant son mail. Trop cool ! Et au fait, Béatrice devrait aussi avoir son mail alors…
    Malou, j’ai beau cherché… pas tout compris 🙂
    Romy, pour ton pauvre blog, il faudrait appeler un euthanasioblogue… Un type a qui on donne les codes et houps… après on reçoit un mail du gars qui nous dit en substance : « ça s’est très bien passé, votre blog n’a pas souffert, c’est 2 euros, paiement par paypal. merci. » Brrr…
    Tip, c’est ça le truc, il faudrait des copains pour prévenir genre : « Désolé, votre blogueuse favorite vient de passer sous un camion et laisse pour le coup tomber son blog. Trop lourd à gérer depuis l’au-delà. Pas d’adsl, et pas grand chose à raconter non plus. »
    Môssieur Resse, bien vu 😉
    Denis, oui c’est tout à fait cela. J’imagine la scène chez le notaire : « et pour le blog de monsieur, que fait-on ? »
    Dubuc, excellente idée… de billet. « C’est la note finale » me paraît être un très bon titre !

  14. fleur de pissenlit said, on octobre 17, 2007 at 9:24

    embaumeur de blog, un nouveau métier!

  15. laurent said, on octobre 20, 2007 at 11:19

    Sans doute plein d’avenir…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :