l’orangie

Ah, l’usage d’un mot pour un autre…

Posted in Mots by loranji on septembre 17, 2007

Une vieille amie de ma mère disait-elle un jour au lendemain d’une fête :
– C’était très sympa, il y avait plein d’animosité.
Peut-être pensait-elle à aménité dont le sens est « amabilité pleine de charme », mais je n’en suis pas sûr. Il y a des mots comme ça, dont la sonorité ne dit pas le sens. Ainsi, animosité pourrait faire penser à une ambiance « animée », plutôt « sympa » alors qu’il s’agit de l’exacte inverse.

Il y a vraiment des mots qui ont un côté peau banane. Un type glabre, par exemple. Franchement, on le croirait mal rasé, négligent de sa personne, glabreux, quoi… Et bien non, le glabre est un homme parfaitement rasé. Par exemple, les présidents de la République sont toujours glabres.

Dans un registre comique, Je repense à une réplique de Marie-Anne Chazel dans les Visiteurs où elle incarne une sorte de virago flanquée d’un caddy. Au moment d’évoquer une personne de son entourage qui travaille dans un bureau elle dit qu’il est « buralier » puis corrige en « buraliste ».

Ces histoires de mots me travaillent car j’imaginais hier matin en me réveillant quelqu’un qui arrivait dans un magasin de vêtements. Après avoir sélectionné pantalons et chemises pour un essayage et ré-essayage, il demandait à une vendeuse :
– Excusez-moi, elle est où la cabine d’échangisme ?

On peut en trouver d’autres qui s’approchent de ce qu’on appelle un pataquès. Ma livraison de ce matin :
– J’aime beaucoup cette actrice. Elle a une très belle bouche et j’aime beaucoup sa dentelure.
– Il paraît que dans les temps reculés, il y avait plein d’anthropologues qui mangeaient leurs ennemis.
– Mon beau-frère est préposté aux postes.

Decoupe_survol
Ci-contre : anthropologues réunis autour d’un collègue.

A l’inverse, il y a des mots très simple, sans ambiguïté sur leur usage. Telle cette belle famille des « chauffe-assiettes », « chauffe-bain », « chauffe-biberon », « chauffe-eau ». Bon, je ne vais pas vous faire tout le dictionnaire non plus.

En somme – faut-il le  rappeler aux mauvais esprits qui considéreraient le français comme une langue difficile – tout n’est donc pas si compliqué ! Ainsi nous possedons bon nombre d’expressions françaises dont le sens est tout à fait limpide :
– Passe-moi le sel.
– Moins fort la télé.
– Et le clignotant connard.
– Tu sens des bras.
– Travailler plus pour gagner plus
– je vous propose du gagnant-gagnant
– Ich ein Berliner (ah non, ça c’est pas français)
– etc !

Publicités

19 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Joyce said, on septembre 17, 2007 at 11:14

    « Tu sens des bras »… mes enfants disaient : « Il pue du pull »…
    Quand je faisais du café-théâtre, j’avais écrit un sketch où « La Berthe » aurait souhaité que son fils fasse un CAP de médecine. Mais il avait préféré faire droguiste. D’ailleurs, c’est pour ça qu’il était en stage en prison, pour avoir magnifiquement réussi a faire fleurir un champ de gros coquelicots pour la fête des mères. Etc…
    Mais pour de vrai, une femme m’a dit un jour en quittant ma maison : « Je vous remercie pour votre hospitalisation ». Lapsus révélateur ? J’ai eu longtemps un stéthoscope en guise de collier…

  2. Cerisette said, on septembre 17, 2007 at 12:08

    Et la liste peut être très longue!!
    Un de mes anciens voisins,un jour où je me plaignais de Fille aînée, en crise d’ado à l’époque me répondit :
    « bah »,c’est normal, elle rentre dans l’adultère!!

  3. romy said, on septembre 17, 2007 at 12:10

    une fois j’ai dit à une cliente lorsque je travaillais dans la vente….
    au moment de son départ au lieu de lui dire « je vous en prie…. » j’ai dis « … je vous emmerde » véridique, c’est sorti tout seul….
    Le pire c’est qu’elle était très sympa…..
    Je n’ai jamais compris pourquoi ma langue avait fourché comme ça.
    Heureusement pour moi elle n’a rien entendu, elle avait déjà tourné les talons……

  4. Joyce said, on septembre 17, 2007 at 1:12

    Aussi… la femme d’un ancien patient croisée dans la rue.
    – Vous avez su qu’il était mort ?
    – Non…
    – C’est qu’il a été glucide jusqu’au bout.
    – ….
    – En plus, il vomissait ses matières fiscales.
    – ….
    – Je sais que vous l’aimiez bien, je vois que ça vous fait pleurer.
    Oui, je l’aimais beaucoup de monsieur, mais si j’avais réussi (je me demande encore comment) à contrôler mes zygomatiques, les larmes coulaient pour de bon.

  5. laurent said, on septembre 17, 2007 at 2:26

    Je me régale avec vos commentaires !
    Joyce, « puer du pull », fallait l’inventer celle-là. Quant à ta dame elle a raison : l’hospitalisation, c’est important. C’est une valeur qui se perd, regarde justement dans les salles d’accueil des hôpitaux, il n’y a pas beaucoup d’hospitalisation…
    Cerisette, force est de constater… le mot adultère dans son mauvais usage.
    Romy, j’imagine la scène… Tu m’as fait rire. Tu sais qu’il y a des gens qui souffrent d’une maladie qui présente ce genre de symptôme ! 😉

  6. laurent said, on septembre 17, 2007 at 3:15

    Lu à l’instant dans le Nouvel Obs, en grignotant une pomme, un sujet sur la maîtrise du français.
    Copie d’étudiant :
    « La petite vérole est une maladie qui dévisage. »

  7. aldeaselva said, on septembre 17, 2007 at 5:34

    Ma femme de ménage, pour soulager ses maux de tête prend un afgan, part en vacances en Babylhome, a des truculences dans l’avion,en a souvent rase-bol,a des odules thyroïdiens,se penche à la mazarine du salon,mange des yaourts Sylvestre, j’en passe, et des meilleures! Ceci êtant, j’écris humblement avec sous un coude le Robert et sous l’autre un Bled car je n’ai pas de formation littéraire.Je pense cependant avoir apperçu chez des gens de métier quand même quelques belles coquilles: cela rassure toujours!

  8. Joyce said, on septembre 17, 2007 at 5:50

    « Puer du pull » est une invention de mes enfants… Un jour que je rentrais « chez eux » (un petit duplex en ville plus proche du lycée que ma campagne de l’époque), alors qu’il y avait là bon nombre de copains-copines venus réviser, je m’exclame… »Mais qu’est-ce qui pue comme ça, c’est la raclette d’hier soir » ?… Et là, mes enfants me disent dans l’oreille, non, tais-toi, c’est XXXXXXXXX qui pue du pull. Depuis, cette expression nous est restée !

  9. Joyce said, on septembre 17, 2007 at 5:54

    @ ALDEASELVA… Pas de formation littéraire non plus, bien loin de là, alors pas de complexes, d’abord je ne relis pas, ensuite je me dis la célèbre phrase « le lecteur auront rectifié de lui-même ».
    L’essentiel étant de s’exprimer, n’est-ce pas Laurent !
    Tout le monde faute…

  10. Cerisette said, on septembre 17, 2007 at 6:07

    Il y en a aussi qui vont chez le médecin pour faire un « ketchup »!

  11. laurent said, on septembre 17, 2007 at 6:10

    Aldeasealva, bien sûr que les gens de lettres font des erreurs de ce genre, et même les hommes politiques, et même les femmes politiques (oh la la Romy ne va pas être contente…) mais oui Ségolène… durant la campagne, quelque part sur la muraille de Chine … la bravitude (commen ai-je pu oublier ça ?)
    Joyce, tu viens indirectement, à travers tes enfants, me remémorer l’existence d’un vieux Word où je stockais « les bons mots de mes enfants ». Une perle.
    Mon cadet qui met la table, ça donne :
    – Tu as vu papa, j’ai mis la cuillière pour toi, celle que j’aime bien. Tu vois, je ne suis pas obélix…
    Il voulait dire « égoïste ».
    Toujours lui. On parle musique. Son frère aîné a expliqué quelques jours plus tôt qu’il veut apprendre la guitare acoustique. Il se lance :
    – Papa, moi aussi, je voudrais apprendre à jouer de la guitare « amoustique »…
    Il y en a d’autres :
    – la bataille de polichons, à la place de la bataille de polochons.
    – Moi, j’en connais un comique qui est « décédé » ! Il est mort dans un accident de moto, et il s’appelait Colbert ! (Coluche évidemment)

  12. romy said, on septembre 17, 2007 at 6:59

    pourquoi Romy va pas être contente….. ??
    je n’étais pas spécialement pour Ségolène…. 😉 mais bon…….. j’aurai préféré que ce soit elle quand même…… 😦 à choisir… et de loin….
    Pour les mots d’enfants, mon fils lorsqu’il était plus petit disait un joliciel pour Logiciel….. pour les enfants c’est tout de suite plus…… comment dire….. plus mignon 😉
    C’est toujours très délicat lorsque l’on discute avec quelqu’un qui emploi un mot à la place d’un autre mais en étant sûr que ce soit le bon…… très sur de lui….. on oubli ce qu’il dit on ne pense plus qu’à ce mot, avec une envie de rire, comme les gamins….

  13. laurent said, on septembre 17, 2007 at 7:20

    Tout juste Romy, c’est touchant. Désolé pour la dame Royale… Tu sais moi ces élections avec leurs bulletins dans les burnes et tout ça, je n’y comprends rien 😉

  14. Denis said, on septembre 17, 2007 at 8:37

    Rien à voir mais cucurbitacée, j’aime beaucoup comme mot et comme je n’ai pas souvent l’occasion de le placer dans une discussion j’en profite.
    Merci
    Sinon j’en ai entendu des pas mal non plus, mais là j’ai un trou.
    PS : Pue du pull c’est dans les frères pétards

  15. romy said, on septembre 17, 2007 at 9:11

    @Laurent… tu dis que tu n’y comprends rien ? mais nous non plus….. 😉 on n’a rien compris…. et pourtant les burnes étaient bien pleines pour ces élections….. !! ok je sors 😉

  16. jul' said, on septembre 17, 2007 at 10:15

    « burelier » c’est zezette épouse X dans le père noël est une ordure, d’ailleur dans ce film il y en a des tas
    « il a voulu m’écraser la pomme des dents »
    mes soeurs disaient d’untel qu’il puait du bec.
    l’autre jour un collègue m’a dit que tel patient était obnIbUllé (je me demande d’où sortaient ces bulles)
    ah! les erreurs de français, un mot pour un autre, on en fait tous (personnellement j’ai une tendance à dire bonsoir à 8h du matin)
    mais jusqu’où s’arrêterons-t-ils?!

  17. jul' said, on septembre 17, 2007 at 10:16

    enfin je voulais écrire s’arrêteront-ils

  18. laurent said, on septembre 18, 2007 at 12:17

    Denis, oui cucurbitacées, c’est un mot assez phénoménal.
    Romy, ah ces érections présidentielles on n’a pas fini d’en parler 😉
    Jul’, merci pour la précision, je croyais que c’était dans les visiteurs. Quant à omnibullé, c’est impressionnant de voir le nombre de gens qui le disent. Ainsi que infractus…

  19. music said, on janvier 9, 2008 at 2:25

    very interesting.
    i’m adding in RSS Reader


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :