l’orangie

Est-ce que je m’alzheimerise ?

Posted in Mots by loranji on septembre 13, 2007

Jpg_festival_mot

Des mois. Cela fait des mois que j’ai un mot sur le bout de la langue. C’est agaçant. Je vous rassure, je n’y pense pas tous les jours. Ce n’est pas un mot si usuel que ceux de « maison », « porte », « fleur », « voiture, « Clearstream », « Villepin » ou  « Sarkozy ».  Non, tous ceux-là font partie de la vie quotidienne, je ne les oublierais pas.

L’absence de ce mot en question se fait sentir, disons, une fois tous les deux mois. Il surgit comme ça : je suis en train de penser à une personne, et je me dis qu’à cet instant, elle se fait plaisir ; elle s’accorde un petit plaisir, quelque chose d’agréable qui éventuellement  peut lui permettre de se sentir plus sûre d’elle, mais c’est un comportement qui dans le même temps, ne se revendique pas ; on ne le crie pas sur tous les toits.

Avouez-le, vous ne comprenez rien à mon charabia. Moi non plus. C’est ce mot qui tient la clef, il est au centre de ces circonvolutions verbales. Parfois, d’autres mots me viennent à l’esprit, avec des sonorités que je lui crois voisines : convoitise, courtoisie, frivolité, un truc du genre… J’ai le sentiment de l’avoir sur le bout de la langue, mais je finis par douter, : peut-être s’agit-il d’une fausse route. Je ne sais plus. Et je ne peux même compter sur le dictionnaire, à moins d’y passer des heures.

C’est incroyable, tout de même, de ne pas trouver ce mot ! Je vous jure que c’est parfaitement vrai. Pour être franc, en ayant l’idée de ce billet tout à l’heure, et en l’écrivant maintenant, je me suis dit qu’il allait peut-être sortir comme un diable de sa boîte. Et bien non !

Alors, peut-être, quelqu’un parmi vous, aura-t-il l’idée lumineuse, la révélation de ce mot ?

Celui ou celle qui trouve, je lui jure de lui dire un gros, très gros mot merci.

L’affiche provient du site du festival du mot à la Charité-sur-Loire.

Publicités
Tagged with:

24 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Joyce said, on septembre 14, 2007 at 9:34

    « Quand on cherche l’amour, c’est comme avoir un nom sur le bout de la langue… »

  2. laurent said, on septembre 14, 2007 at 11:59

    Jolie formule Joyce…

  3. Camaienne said, on septembre 14, 2007 at 12:44

    c’est malin, maintenant je cherche ton mot et je ne le trouve pas non plus…

  4. laurent said, on septembre 14, 2007 at 12:51

    Finalement, je m’aperçois que ce billet c’est une sorte de quizz…

  5. Camaienne said, on septembre 14, 2007 at 12:59

    ah ah !!

  6. Camaienne said, on septembre 14, 2007 at 1:08

    tu n’as pas au moins la première lettre? C’est souvent ce qui m’arrive lorsque je ne trouve pas un mot, j’ai la première lettre ou la lettre centrale (je sais ça va pas faire avancer le schmilblick)…
    J’ai le mot concupiscence qui me vient à l’esprit …
    j’espère que ça t’aideras !

  7. Joyce said, on septembre 14, 2007 at 1:52

    Désir…

  8. laurent said, on septembre 14, 2007 at 2:09

    j’y ai repensé pendant une bonne partie de mon déjeuner : rien à faire ! Je me demande si le suffixe n’est pas « rie ». Mais sans certitude.
    Si je dois mieux définir le mot, ce serait une sorte de petite complaisance envers soi-même, le petit truc que l’on s’accorde… (pour le coup je n’ai pas envie de regarder l’entrée « complaisance » dans le dico, de peur de trouver)

  9. Joyce said, on septembre 14, 2007 at 2:59

    Tu nous « gâtes » avec tes articles…

  10. laurent said, on septembre 14, 2007 at 3:06

    Bon désolé, Joyce, si ça ennuie… (toujours pas trouvé et pourtant je viens de regarder le dico à « complaisance », « plaisir » et il ne s’y trouve pas… Ca m’énerve, ça m’énerve)

  11. Tippie said, on septembre 14, 2007 at 4:20

    Envie, caprice, désir, concupiscence, souhait, aversion, tentation, aspiration, Complaisance, Flatterie, Promptitude, Zèle, Obligeance, bienfaisance.

  12. Cerisette said, on septembre 14, 2007 at 5:00

    Ah, ça, c’est malin.. depuis que j’ai lu cet article, je cherche, je cherche… j’ai pensé à magnanimité..mais ça s’applique aux autres aussi.
    Le premier des bloggeurs qui trouve prévient les autres??

  13. laurent said, on septembre 14, 2007 at 5:26

    Tippie, ça n’est pas ça non plus. C’est en tout cas dans le registre de l’intime. Quelque chose qu’on s’accorde pour se faire plaisir ou pour s’arranger, mais pudiquement… :-/
    Cerisette, désolé 🙂 Non, ça n’est pas magnanimité.
    Ce n’est pas la convenance personnelle, mais ca se rapprocherait tout de même… Les petits arrangements…

  14. Joyce said, on septembre 14, 2007 at 8:29

    Mais ça ne m’ennuie pas ! Je faisais allusion à gâterie…

  15. laurent said, on septembre 14, 2007 at 8:57

    Joyce, Cerisette, Tippie, Camaïenne, j’ai trouvé ! J’étais en train de laver un plat à salade il y a 10 minutes et soudain, le mot m’est venu je vous jure qu’il n’y a là rien de prémédité. Le mot que je cherche depuis des mois par intermittence est… hum, hum (pour le coup je ménage un peu de suspense… il a fait beau à Paris aujourd’hui… c’est un vrai plaisir cette arrière-saison… Avec l’été pourri qu’on a eu… ce n’est pas superflu… ce n’est pas une coquetterie.
    Voilà le mot : coquetterie !
    Bises à toutes, la vie est belle (en plus un copain vient de m’annoncer qu’il allait être papa)
    PS : j’entends le mot coquetterie dans son sens figuré : celui ou celle qui s’accorde une petite coquetterie en trichant sur son âge, ou sur un petit défaut, par exemple. En fait j’étais persuadé d’avoir lu ce mot – sans m’en souvenir donc – dans un portrait de François Nourrissier (j’avai oublié de préciser mais l’indice n’aurait pas servi à grand chose).
    Bonne soirée et un très grand merci à toutes, ce n’était pas facile à trouver mine de rien car le mot est peu usité.

  16. romy said, on septembre 14, 2007 at 9:44

    moi j’arrive après la tempête.. de cerveaux ?
    C’est mignon ce papier….. ;-))
    Laver la vaisselle ou faire une tâche ménagère, ça aide 😉
    A bas le lave vaiselle 😉
    Bonne soirée…. j’espère @ bientôt 😉

  17. Joyce said, on septembre 14, 2007 at 10:58

    Ma grand-mère disait de quelqu’un qui avait un strabisme (elle disait « loucher ») qu’il avait une « coquetterie dans l’oeil » !

  18. Cerisette said, on septembre 15, 2007 at 12:45

    Ouf!! ça valait le coup de toute façon d’essayer de trouver! du coup, ça m’a fait compulser un dictionnaire des synonymes! tiens, pourquoi ne pas lancer de temps en temps une recherche de mot, en donnant juste quelques indices?

  19. Otir said, on septembre 15, 2007 at 5:14

    Moi aussi j’arrive, toute coquette, après la tempête de cerveaux, trop tard donc. Mais peut-être pas pour te recommander cet outil que j’ai installé dans mon navigateur (firefox) qui d’un clic me donne accès aux ressources du Centre National de Ressources Textuelles du CNRS.
    J’en avais fait un billet quand j’en avais entendu parler, et je crois qu’il s’est trouvé beaucoup d’adeptes contents.
    http://www.cnrtl.fr/outils/
    Sinon, j’ai suivi ton conseil, et remplacé le flux en me réabonnant et pour l’instant ça marche bien !

  20. suzie said, on septembre 15, 2007 at 10:11

    coquetterie … un des ces petits delices de la langue française, bravo pour l’avoir rapproche de notre quotidien sature de « genial » « super » « hyper » « kife » et autres « excessivement » !! ce petit « arrangement avec soi » va nous rester dans la tete, côté vocabulaire, c’est sûr …

  21. Tip' said, on septembre 15, 2007 at 11:13

    J’adore ce mot ! 🙂

  22. laurent said, on septembre 15, 2007 at 2:26

    Romy, c’est sûr qu’on est parfois dans la zénitude en grattant un plat récalcitrant, surtout ne pas s’énerver, faire corps avec les éléments (gratin qui résiste, etc) 😉
    Joyce, enfin à choisir je préfère n’avoir qu’une poussière dans l’oeil…
    Cerisette, c’est ce que je disais, ce billet s’est mis à ressembler à un quizz !
    Otir, un grand merci pour ce lien. je m’en vais le voir les plus vite possible.
    Suzie, tant mieux. C’et vrai que c’est en tournant autour des mots qu’on s’en souvient mieux : du moins je l’espère pour moi 😉
    Tip’, oui il est mignon, assez « tendre » en fait, envers la personne.

  23. jul' said, on septembre 16, 2007 at 11:39

    mince j’arrive trop tard, en lisant les commentaire et le tien celui où tu dis suffixe en « rie » j’avais pensé calinerie
    lol

  24. laurent said, on septembre 17, 2007 at 10:11

    Calinerie, coquetterie… ce n’est pas si éloigné…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :