l’orangie

Un petit pas pour l’humanité, un grand pied pour le touriste

Posted in Tout arrive by loranji on juillet 16, 2007

Space_ship_two
 
C’est arrivé, ça se passe au-dessus de nos têtes. Le tourisme spatial est désormais une réalité en France. « Voyageurs du monde » vient d’obtenir l’agrément de Virgin Galatic pour la commercialisation de billets donnant accès à un voyage dans l’espace.

C’est une bonne nouvelle pour le camembert français qui pourra désormais se déguster dans la stratosphère à 3500 km/h. En revanche, je ne conseille pas l’ouverture du Beaujolais en état d’apesanteur, au risque de ressortir de l’appareil avec une combinaison ressemblant à un tablier de bistrotier. Ou bien alors, emmenez du sel pour saupoudrer sur les tâches. Ce sont des détails, mais il faut penser à tout pour un voyage touristique dans l’espace.

Par exemple, il faut bien amarrer la galerie sur le toit du vaisseau afin que le vélo du petit ne s’envole pas et ne viennent à encombrer la banlieue de la terre au côté des vieux spoutniks et autres satellites russes, américains ou chinois.

Petit rappel également pour les propriétaires de chiens : n’abandonnez pas votre compagnon au bord de la route spatiale. C’est indigne. Demander à la chienne Laïka ce qu’elle en pense.

De même, on évitera d’emmener la grand-mère ; au risque de provoquer une phlébite ou quelque hémorragie fatale. Or, à moins de procéder à un inhumation du type « au revoir grand mère bon voyage dans l’univers », vous devriez écourter votre séjour. Dommage.

Mais je reviens à l’essentiel : l’engin qui permet ce gai tutoiement des étoiles s’appelle « SpaceShipTwo ». C’est un vaisseau spatial construit par la firme Virgin, la boutique de Michael Brandson.

Reste le prix. Les vacances coûtent cher, on le sait. Je me souviens encore du prix des glaces à Palavas-les-Flots et du coût de la crêpe flamblée à Quimper. Hors de prix. Et bien dans l’espace, c’est un peu pareil, mais en plus ruineux : comptez 150 000€ pour deux jours précédés de trois jours d’entraînement. Ca fait cher la minute de contemplation des grands espaces.

C’est pourquoi Voyageur du monde et Virgin Galactic ambitionnent de baisser leur tarif afin de proposer ce séjour au plus grand nombre. J’imagine, d’ici quelques dizaines d’années : les bouchons dans l’espace ; les « partez plutôt le 12 que le 13 » et les  « ralentissement au dessus de la Sibérie, deux vaisseaux se sont percutés et occupent la voie centrale… »

Pendant ce temps, moi j’irai là où personne ne va.

Mais où ?
Puzzle_terre_2

Publicités
Tagged with:

11 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. romy said, on juillet 16, 2007 at 3:21

    vu l’état de l’appareil (tâches au dessous) cela n’inspire absolument pas confiance……
    Malgré mon signe d’air (gémeaux) je tiens à garder les pieds sur terre et mon porte monnaie ne s’en portera que mieux…..
    Laurent, tu auras tout le loisir de trouver un endroit sur terre ou personne ne va quand tout le monde ira là-haut…… mais tu seras un peu vieux quand les prix seront abordables à toutes les bourses…..

  2. marie said, on juillet 16, 2007 at 3:25

    en bretagne bien sur! ! !
    pfff… de quoi nourir la moitié de l’Afrique… (et moi et moi et moi!)
    Sinon j’ai bien ri, j’adore le ton de ce billet… 🙂
    bonne journée

  3. Joyce said, on juillet 16, 2007 at 3:52

    Déjà que ma copine Agnès s’était fait remarquer avec son camembert dans les gradins pendant le concert des Stones… là, ce sera pour voir les météorites qui roulent des « airs » (n’importe quoi…).
    Est-ce que le vieux bison fera partie du voyage ? Sera peut-être un peu plus futé que sur le plancher des bisons-vaches.

  4. Laurent said, on juillet 16, 2007 at 5:05

    Romy, tu me désespères, je serai donc trop vieux quand tout le monde pourra demander la lune… Ok ok, dans ce cas je regarderai mes grands enfants batifoler en combinaison de cosmonautes au télescope et ils me feront coucou 😉
    Marie, oui mais en Bretagne il y a déjà beaucoup de monde. Enfin si les Bretons se mettent à jouer les Star trek et que les touristes se lassent des crèpes, peut-être que la Bretagne redeviendra plus calme. Ca me rappelle mes vacances au fin fond des monts d’arrée en… 1971 – j’avais six ans. Avec mes parents, nous avions mangé dans une crèperie qui était en fait une salle à manger et la dame qui faisait les crèpes et nous les apportait était âgée, elle portait encore la coiffe traditionnelle ; et ce n’était pas par folklore… C’était comme ça. A la « carte » (de mémoire) : crèpe nature avec lait ribot, crèpe au beurre… à la rigueur des crèpes à l’oeuf, et une version touriste genre oeuf-fromage…
    Joyce, les météorites qui roulent des airs… excellent. Quant à Bison cosmique, il risque fort d’être bison comique… comme sur cette bonne vieille Terre.

  5. seb said, on juillet 16, 2007 at 10:34

    En parlant des méfaits de l’apesanteur… Il faut aussi faire très gaffe en allant aux toilettes…

  6. Laurent said, on juillet 16, 2007 at 10:50

    C’est le genre de petit détail qui peut gâcher les vacances à 150 000€…

  7. Tippie said, on juillet 17, 2007 at 4:33

    Tu t’es bien ‘foulé’ pour le titre ! 🙂

  8. Laurent said, on juillet 17, 2007 at 10:51

    Même pas ! Les meilleurs titres sont souvent ceux qui viennent à l’esprit sans effort. En tout cas pour moi.

  9. Laurent said, on juillet 17, 2007 at 10:55

    Je suis gros bêta Tippie, je n’avais pas remarqué ton jeu de mot, pourtant il… marche 😉

  10. jul' said, on juillet 18, 2007 at 1:02

    en ce moemnt, c’est la Lybie où personne ne se bouscule (petite sugestion en passant)

  11. Laurent said, on juillet 18, 2007 at 9:15

    Jul’, oui sympa la Lybie… Surtout si l’on est infirmier ;-/


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :