l’orangie

Ou le blogging peut nous conduire à publier n’importe quoi…

Posted in web & webusiness by loranji on juin 22, 2007

Je tombe ce matin chez Embruns sur un billet traitant de la visite de Fillon dans une usine de Tourcoing (Nord). Billet inspiré lui-même de la trouvaille d’Alain Piriou. Il s’agit d’une nouvelle (petite) affaire Vanneste, ce député nordiste dont les propos homophobes ont pu choquer tout le monde ; bref le genre d’individu dont l’UMP cherche à faire oublier l’existence dans ses rangs.
Alain Piriou, sur son blog, indique sa surprise en consultant le site du premier ministre : sur une première livraison du web master, Christian Vanneste apparaît sur la droite, au côté de Christine Lagarde, nouvelle ministre de l’Economie et d’Alain Fillon.
Fillonvanneste

Mais voici qu’une autre version bientôt lui succède :
Fillonvanneste_2

Christian Vanneste a disparu. Recadré. Au sens figuré, après l’avoir déjà été au sens propre, puisque la justice l’a condamné pour injure homophobe.

Voilà à peu près à quoi s’en tient Alain Piriou sur son blog.

A peu près… car sans doute mu par la volonté d’appuyer son propos, Alain Piriou en vient à assimiler la manipulation "fillonnienne" de stalinienne.

Staline… vous savez ce moustachu à poils durs qui faisait disparaître ses opposants supposés ou réels avant de les gommer par retouches, sur les photos officielles.

Sur ces entrefaites, Laurent Gloaguen, depuis son blog  "Embruns" reprend donc l’info mais choisit lui de publier deux photos de Staline au côté de Nicolaï Iejov. Celui-ci, fusillé en 1940 sur les ordres de Staline et Beria apparaît encore sur cette photo :
Stalineiejov_2

Mais il a été supprimé sur la version "politiquement correcte" de Staline.

Stalineiejov_2_2

Quel est le rapport avec Fillon ? La manipulation de l’image bien sûr, aux dires de ces deux blogueurs.

Sauf que, vous en conviendrez, à moins d’apprendre qu’il s’est produit dans la Sarthe une purge politique telle que  celle de Staline en URSS, on ne peut aucunement comparer "l’effacement" du sanglant Iejov, fusillé comme bouc-émissaire à l’issue des purges, et ce Vanneste déprimant d’étroitesse, recadré, ou plutôt décadré par les services de Matignon.

Mais voilà, il faut bien qu’un blogueur donne du poids à son propos au risque d’effectuer les rapprochements les plus scabreux. Exactement comme dans un café du Commerce. J’entends d’ici certains me répondre : mais c’est cela le blogging, c’est "léger", c’est du café du commerce. Les mêmes qui, plus tard, se draperont dans un rôle "citoyen", "responsable" lorsqu’il s’agira de dire tout les bienfaits de la blogosphère.

En réalité, tout est bon pour publier, au risque de l’outrance et du n’importe quoi, pourvu qu’on épouve ce petite soupçon d’ivresse, en définitive assez comparable au pastis de 11h, bien tassé s’il vous plaît, le pastis.

La pratique du blog, parfois (j’insiste sur le parfois car souvent, bien souvent, le blog réserve de bonnes surprises) fait penser à cette démocratie des cafés (dans le mauvais sens du terme, sachant qu’elle a aussi de bons côtés) où c’est à celui qui en rajoute le plus, qui emporte le morceau.
– Quoi ? Fillon se livre à quelque tripatouillages indignes ? C’est du Staline !
CQFD.

Entendons-nous bien : je pense qu’Alain Piriou a parfaitement eu raison de mettre à jour la manoeuvre de Matignon. Mieux : il a, si je puis dire, fait son travail de blogueur.

Ce que je rejette, c’est l’assimilation qu’il fait avec Staline à la fin de son billet, et la façon dont Embruns en rajoute une couche par l’image, comme si cela faisait office de preuve. Je trouve cela non seulement abusif, "facile" mais surtout irresponsable.

Pratiquer ainsi, c’est  parasiter le message de départ.

Ce qu’il fallait en la matière, au lieu de se jeter sur Google Images pour récuperer Staline, c’était se donner un peu le temps de l’enquête afin de comparer la manoeuvre de Fillon avec celle d’autres ministres français, européens et/ou contemporains. Ne comparer que ce qui est comparable.

Publicités
Tagged with:

12 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Joyce said, on juin 22, 2007 at 11:18

    C’est « facile » un blog. On balance en se croyant le meilleur, le plus fort, celui qui a trouvé le bon « truc » pour épater la galerie.
    Et le drame, c’est que la galerie est épatée.
    Moi ça me donne la nausée.
    Je précise, il y a d’excellents blogs qui informent de façon pertinente et mesurée. Là, c’est un véritable outil pour ceux qui les activent et ceux qui s’y instruisent.
    Mais le reste… ça frôle l’ignoble.
    Heureusement que ton article est fort bien écrit, la nausée est moins violente.

  2. Laurent said, on juin 22, 2007 at 12:59

    Si vous êtes assez nouille pour penser un seul instant que je puisse comparer sérieusement François Fillon à Joseph Staline…
    Il y a manipulation d’images et textes manipulateurs. Votre billet fait partie, à mes yeux, de la seconde catégorie.
    @Joyce : je préfère frôler l’ignoble que l’insondable bêtise. Et allez à la pharmacie, il y a des très bons anti-nauséeux sur le marché.
    🙂

  3. Laurent said, on juin 22, 2007 at 3:15

    Joyce, nous sommes d’accord 😉
    Je n’irai pas jusquà dire comme toi que Laurent Gloaguen et Alain Piriou frôlent « l’ignoble », pour moi ils sont plutôt dans l’outrance, mais bon…
    Laurent, ça tombe mal, j’aime bien les nouilles 😉
    Bon à part ça, ton (désolé je décide de te tutoyer) argument est vraiment court (mon texte serait donc « manipulateur »). Mais encore ?
    Je ne sais même pas quoi te répondre, c’est embêtant.

  4. romy said, on juin 22, 2007 at 3:36

    C’est chaud chez toi Rend l’eau…?
    Moi je suis d’accord avec toi……. et après tout, chacun fait ce qu’il lui plaît chez lui….. et puis si on est choqué ou agaçé on n’y va plus point…..Non?

  5. Laurent said, on juin 22, 2007 at 3:49

    Romy, oui et non. Je pense qu’il ne faut pas s’interdire de critiquer tel ou tel billet sinon on sombre dans un sorte de yaourt intellectuel. Pour le reste je te rejoins, pas la peine de s’attarder chez les blogs qu’on n’aime pas. Cela dit, celui de Laurent Gloaguen est loin d’être mauvais. Sur ce coup, je trouve qu’il a déconné.
    Personne n’est à l’abri de dire des conneries, moi le premier.

  6. romy said, on juin 22, 2007 at 4:05

    Je comprends mais qui n’en dit pas de conneries…?
    même les médias dont c’est le métier en disent des tas (surtout eux d’ailleurs)!
    Moi aussi j’ai été parfois déçue de certains blogs que j’aimais bien…. déçue par la politique ou les idées ou l’humour mal compris…..
    mais c’est comme dans la vraie vie….. déçue par certaines personnes, ce qui ne m’empêche pas de critiquer et je te rejoins en disant que dans la blogosphère, on trouve de tout et du n’importe quoi…. comme dans tout…. mais je m’égare….

  7. Laurent said, on juin 22, 2007 at 4:34

    Romy, en effet c’est la vie, belles découvertes et déceptions.
    Ca encourage mon esprit critique mais toujours avec bienveillance. Jamais sans colère. Ce n’est pas toujours perçu comme ça, mais bon 😉

  8. Pouliquen said, on juin 22, 2007 at 9:31

    L’époque est à ce genre d’ânnerie. « Sarko, fascho »… Ces gens ne savent pas ce qu’est le faschisme !
    En l’occurence, Sarko remet les homos et les hétéros à égalité en matière de droit des successions. Cela ne me semble pas très « fascho ». Pas plus que la suppression de la double peine que réclamait… le militant homosexuel … salarié des Verts.

  9. Giovanna said, on juin 28, 2007 at 6:42

    Manifestement Pouliquen, vous non plus ne savez pas ce qu’est le fascisme, puisqu’incapable de l’écrire convenablement. Mais si votre connaissance des choses est aussi étendue que la qualité de votre orthographe, je puis aisément comprendre que vos idées soient très courtes.
    Concernant ce « contre-billet » sur lequel je suis tombée par hasard, je pense que la comparaison n’engageait que les auteurs des billets incriminés et je vois donc pas ce qui vous incite, Laurent, à leur accorder autant d’intérêt si cela ne vous « parle pas ». Lorsque quelque chose est fondamentalement faux et prouvé, démontré, décortiqué, alors là je peux concevoir que l’on veuille rétablir la « vérité ». Mais là vous ne faites qu’imposer votre vérité à vous, de la même manière que vous condamnez l’avis de ces blogueurs qui publient la leur. N’est-ce pas là un comble?
    Sortez un petit peu, essayez de voir la – triste – vérité des faits, et vous verrez que lorsque on côtoie des vrais gens, on se rend compte qu’on a mieux à faire que s’en prendre à l’avis personnel de blogueurs.
    Bonne journée 🙂

  10. Laurent said, on juin 28, 2007 at 10:50

    Giovanna, concernant les « vrais gens » comme vous dites, je vous rassure, je les connais beaucoup plus que vous ne l’imaginez : je vous rappelle que vous ne connaissez pas ma vie.
    Par ailleurs, je n’ai pas cette conception du blogging qui consiste à laisser dire les choses quand je ne suis pas d’accord avec elle. Concernant le billet d’Embruns, il ne s’agit pas de pointer une contre-vérité, une manipulation : chacun aura bien compris que Fillon n’a rien à voir avec Staline. Ce que je conteste c’est la trivialité du rapprochement (soit disant humoristique qui en fait ne fait rire personne, pas même ceux qui apprécient le billet d’Embruns). Bref, quelque chose qui relève du niveau du café du Commerce.
    Je donne mon avis sur un billet, rien de plus, et je vous rappelle que la « blogosphère » fonctionne comme ça. 🙂

  11. Eric said, on juin 28, 2007 at 10:46

    Mais le problème, c’est que si on veut comparer l’action effectuée par le cabinet du premier minsitre (effacer quelqu’un d’une photo officielle) avec quelque chose d’autre, dans l’Histoire récente, on est bien obligé de remonter à Staline, puisque cette pratique n’existait plus depuis!
    (trouvez des exemples contredisant ce que je dis…)

  12. Laurent said, on juin 29, 2007 at 9:41

    J’ai feuilleté il y a plus de 20 ans un bouquin chez mes parents qui recensait une bonne partie des manipulations de photos officielles : Staline s’y trouvait (et la photo dont on parle aussi), mais il y avait des cas plus récents ; de mémoire je ne pourrais pas te dire lesquels.
    Cela dit, concernant les « recadrages » de photos officielles, je pense qu’en fouillant un peu on doit en trouver. Je ne serais pas étonné que certaines personnes devenues soudain infréquentables (type Alain Carignon ou Michel Noir en leur temps) aient été « victimes » de recadrages comparables… Encore une fois, il faudrait enquêter, mais les présomptions sont fortes.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :