l’orangie

Si j’étais Français, je commencerais à m’interroger sérieusement sur mon avenir…

Posted in Social, sociétal, société by loranji on mai 21, 2007

Il paraît que le monde bouge. On peut préciser qu’il se détourne nettement des pays occidentaux pour se pencher sur les berceaux de la Chine et de l’Inde. Enfin. Ce n’est que justice pour ces deux très grands pays. Désormais, tout va très vite parce que la Chine et l’Inde en "veulent".  Vraiment. C’est l’histoire qui veut cela.

Chacun aura plus ou moins entendu parlé de l’ordinateur à 100 $, offre rehaussée du slogan "un ordinateur pour chaque enfant". C’est une belle initiative du Massachusetts Institute of Technology (MIT) de Boston. Les riches Américains pensent enfin aux enfants des pays pauvres. Sauf que…

Sauf que l’on peut, a priori, oublier l’ordinateur à 100 $. Pas seulement parce qu’il coûterait en réalité 200 $, mais aussi parce que des informaticiens indiens travaillant au très innovant Institut Scientifique de Bangalore projettent de mettre sur le marché un ordinateur performant, connectable à l’internet, pour seulement 10 $ ! Le Monde en parle.

Cet ordinateur est une commande du gouvernement indien. L’objectif est qu’il puisse voir le jour d’ici deux ans et qu’il soit mis à disposition de l’ensemble des enfants du sous-continent. Parallèlement, chaque école du pays se verrait ouvrir un accès à l’internet haut débit.

Le plus gros problème pour l’Inde aujourd’hui ne semble pas tant la conception et la production de cet ordinateur qui fonctionnerait avec des puces de téléphone, certes moins puissantes que celle d’un PC normal, mais nettement moins onéreuses. Non, le problème, ce sont les 25% d’enfants pauvres qui ne peuvent pas encore aller à l’école.

Justement, ce qui paraît en filigrane à travers ce projet public reposant sur un réseau d’universités et d’entreprises indiennes, c’est la volonté de créer un appel d’air vers la pratique de l’informatique capable d’attirer la majorité d’une classe d’âge, y compris dans ses tranches les plus pauvres.

Est-il alors besoin de décrire l’état d’esprit d’un enfant indien soudain doté d’un ordinateur et sachant que c’est par lui, grâce à lui, que d’une façon ou d’une autre, il peut espérer sortir de la misère ?

C’est l’une des raisons pour lesquelles nos enfants vont connaître un monde totalement différent du nôtre, ou de celui de nos parents et grands-parents. Tout en se félicitant qu’un pays comme l’Inde dispose d’un tel potentiel de développement, les petits Français que nous sommes ont intérêt à se secouer les plumes de coq, au risque de finir "plumé", en quelques décennies voire, au rythme où vont les choses, en moins d’une décennie…
Coq_gaulois02_2

Mondialisation heureuse ou malheureuse, là n’est pas le problème. Cette mondialisation est là, bien présente, comme une planète, en somme…

La mondialisation inonde, exactement comme la terre est ronde. Cessons de nous étonner.

Au passage, si l’un de vos enfants veut apprendre le commerce ou l’informatique, c’est en Inde ou en Chine qu’il doit aller. Qu’il en profite pour découvrir ces inestimables culture de l’humanité, trop longtemps méprisées par l’Occident.

10 $, l’ordinateur, ça quand même laisse songeur… Combien déjà la baguette de pain ? 

Publicités

21 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Joyce said, on mai 21, 2007 at 11:06

    Le temps que l’on s’étonne, puisque la mondialisation inonde comme tu l’expliques si bien, nous finirons noyés.

  2. Laurent said, on mai 21, 2007 at 11:34

    Merci pour la correction en clin d’oeil, je ne peux pas m’empêcher d’écrire inonder avec deux « n » ! Une vraie calamité, cette inondation de « n » 😉
    Plus sérieusement, oui, nous finirons noyés si nous ne réagissons pas. Cela dit bien sûr, sans aucune sorte de xénophobie vis à vis des Indiens et des Chinois. Ce qui se prépare est simplement une réalité qui nous oblige à envisager autrement les conditions de notre vie future.

  3. Largentula said, on mai 21, 2007 at 11:34

    on ne peut pas avoir de vision politique à court terme en vu de prochaine élèction et une vision à long terme pour la france…
    ça fait longtemps que ça dure et c’est pas fini !

  4. romy said, on mai 21, 2007 at 11:45

    un peu de politique ???? 😉

  5. Joyce said, on mai 21, 2007 at 11:45

    Laurent, faute (d’orthographe) avouée est pardonnée. J’ai de plus en plus de toutes pour les consonnes doublées.
    Et là… j’ai vérifié avant d’en inonder ton blog.
    Notre vision est très hexagonale. Il faut en changer les contours. Cela aurait dû commencer il y a déjà longtemps.

  6. Joyce said, on mai 21, 2007 at 11:46

    Il fallait lire « j’ai plus en plus de DOUTES » !!! Oups

  7. romy said, on mai 21, 2007 at 11:50

    Joyce… c’est bien ce qui me semblait….. j’ai mis un certain temps avant de « percuter ».
    ça frise l’acte manqué à chaque fois !!! mais ne t’arrête pas car c’est très mignon.

  8. Laurent said, on mai 21, 2007 at 2:55

    Largentula, tu as raison, les deux ne font généralement pas bon ménage. En même temps, on est censé élire les présidents (es) à partir de la « vision » qu’ils ont du pays, non ?
    Joyce, changer les « contours de notre vision trop hexagonale » voilà une formule (un oxymoron ?) qui me va bien !
    Romy, c’est vrai que Joyce nous en fait de belles : « toutes » au lieu de « doutes », c’est du pain béni pour un psy ça !

  9. Joyce said, on mai 21, 2007 at 3:06

    Je vais de consulter 3615 Freud. On m’a répondu que ce cher Sigmund était tellement vieux qu’il en était mort.
    J’ignorais que l’oxymore se disait aussi oxymoron et ron petit patapon tontaine et tonton.
    J’ai mélangé plusieurs sortes de menthe dans mon thé, faut que je sélectionne… non ?

  10. romy said, on mai 21, 2007 at 3:39

    Joyce…. tu vas ou tu viens ? « je vais de consulter 3615 Freud…. »
    Et puis je croyais que le minitel n’existait plus moi (?)
    Joyce…. j’aime bien t’embêter…. qui aime bien châtie bien non? 😉
    Laurent…. qu’est ce qu’un oxymore? excuse l’inculte personnage que je suis ;-))

  11. Largentula said, on mai 21, 2007 at 4:21

    « on est censé élire les présidents (es) à partir de la « vision » qu’ils ont du pays, non ? »
    ou, faute de [pouvoir] se rallier à cette vision, c’est de voter pour celle qui nous parait de la moins douloureuse…
    ça fait bien longtemps que (malheureusement) je n’ai pas voter pour une vision qui me satisfasse !

  12. Joyce said, on mai 21, 2007 at 4:49

    Houlala… Les jeux sont faits, rien ne va plus (pour moi) !
    « Je vais et je viens »… Fou rire !

  13. Laurent said, on mai 21, 2007 at 7:12

    Romy, alors l’oxymore, ou oxymoron, « rapproche syntaxiquement deux termes qui s’opposent en temps normal » (A Beth, E Marpeau, « figures de style » Librio). Une sorte de Ying et Yang du verbe en quelque sorte… 😉
    Joyce, ah quelle chanson… Connais-tu la version avec Mailland et Bourvil ?
    Largentula : et oui, pas facile de trouver son compte. Cela dit la campagne qui vient de s’achever et a vu s’opposer Royal et Sarkozy avait davantage de mérite que la précédente présidentielle. Au delà des habituels coups bas et petites phrases assassines, on était bel et bien en face de deux « visions » de la France.

  14. largentula said, on mai 21, 2007 at 7:40

    Bien sur qu’on était en face de deux « visions » de la france, mais ce n’est pas pour ça que je me retrouve dans aucune de ces visions… (ni dans aucun de ces 2 candidats)
    D’où le fait de voter « contre » au lieu de « pour »… C’est malheureux et ça ne me fait pas plaisir, mais en c’est ainsi (du moi pour moi)

  15. Joyce said, on mai 21, 2007 at 8:00

    Oui !!! Je connais la version Maillan-Bourvil, un grand moment… Quelle équipe !
    Je trouve que les « drôles » d’aujourd’hui sont moins drôles que ceux d’hier.

  16. Joyce said, on mai 21, 2007 at 8:02

    @LARGENTULA… Si on ne se retrouve dans aucune vision de chacun des candidats, on vote « contre » ??? Mais contre qui alors ?
    A mon humble avis, dans ce cas c’est blanc ou abstention, non ? Parce qu’on ne peut pas voter contre les deux… Faudra m’expliquer.

  17. largentula said, on mai 21, 2007 at 8:24

    Joyce, voter contre la vision qui me semble la pire des 2…
    Ne pas voter (ou blanc) c’est, indirectement en favoriser une des deux visions (celle qui ressort le plus des sondages)…
    A titre personnel, plutôt que de ne pas voter (ou que mon vote ne soit pas comptabilisé) je préfère choisir pour ce qui me semble être (mais je peux me tromper) le moindre mal, mais plus parceque je suis contre l’autre que parceque j’adhère à la « vision » qui remporte ma petite enveloppe…

  18. romy said, on mai 21, 2007 at 9:02

    Ahhhh, la politique……. 😉 les goûts et les couleurs…..
    Moi ce que j’en dit c’est qu’il faut se laisser aller et suivre ses opinions…. si personne ne correspond à ce que l’on aspire alors il faut voter pour le moins pire…… et je souhaiterai que les votes blancs soient pris en considération, car avec les deux dernières présidentielles…… il y en aurait eu du blanc!!
    Cela dit je ne peux pas voter (suis étrangère….. mais chut ….!) c’est sûrement pour cela que je suis encore plus « dérangée » par les derniers résultats…..

  19. largentula said, on mai 21, 2007 at 9:26

    Complétement d’accord avec toi Romy… mais moi j’ai le droit de voter heu !

  20. osmany said, on mai 22, 2007 at 2:11

    merci pour l’info Laurent ! 10 $ l’ordi, c’est énorme !

  21. Laurent said, on mai 22, 2007 at 2:54

    Oui, j’avais du mal à y croire moi-même. Quand on y pense, du fait de la taille et des talents de l’Inde, c’est le genre de chose qui pourrait (presque) changer la face du monde.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :