l’orangie

Chéri, j’ai rétréci les gosses

Posted in Tout arrive by loranji on mai 18, 2007

J’inaugure ici une rubrique design. Ne me demandez pas pourquoi, je l’ignore moi-même. J’aime les belles choses, mais parfois elles m’agacent. J’aime donc autant la simplicité d’une vieille commode que les lignes élancées d’aujourd’hui. Tout dépend de l’humeur, le mieux étant encore le mélange. En fait, tout cela a si peu d’importance.

Aujourd’hui, pour inaugurer cette série, voici la folle aventure du lave-linge Chantal Thomass.
119_3

Publicités
Tagged with: ,

15 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. romy said, on mai 19, 2007 at 8:46

    Voilà à quoi la femme en est réduite, selon Chantal Thomas…..?
    Et bien bravo, c’était bien la peine de faire mai 68, comme dirait ma belle mère !! 😉
    Je me vois bien « posant » dans ma buanderie en sous vétements Chantal Thomas avec le lave linge coordonné à ma lingerie 😉 en me demandant chaque matin laquelle de ces petites culottes je vais mettre !! 😉
    Ahhhh ces artistes tout de même!!! ce que l’on s’ennuerait s’ils n’étaient pas là pour nous donner un peu de couleurs dans ce monde de brutes…..

  2. Joyce said, on mai 19, 2007 at 9:26

    La première fois que j’ai vu (la photo) de ce lave lingue, je me suis imaginée assise dessus, les fesses délicatement posées sur les moelleux capitons couleur de bonbon…rauze.
    Retour à la réalité, les capitons sont du trompe-l’oeil-de nanas, et finalement, un lave-linge ça reste un engin à l’usage exclusif de la pôv ménagère !

  3. Laurent said, on mai 19, 2007 at 9:40

    Joyce, encore effort, tu as écrit lave-lingue. Autant dire lave-dingue !
    C’est amusant ce que tu dis à propos des capitons, car moi c’est au moment de publier un billet dessus que je me suis seulement aperçu qu’on était en présence d’un trompe-l’oeil ! Comme quoi, ça marche bien sur internet. En vrai, au fin fond d’un Darty néonisé, ça doit moins bien le faire…
    Romy, ce que tu dis me fait penser qu’on pourrait se mettre à redesigner nous-mêmes nos laves-linges, les customiser en quelque sorte : imagine, le concours du plus beau lave-linge… Ca fait rêver non ? 😉

  4. Joyce said, on mai 19, 2007 at 11:07

    Bonne idée… Sur le mien je mettrais des clignotants qui éblouiraient mon paysage au moment de l’essorage, avec un chien posé dessus (pas pour de vrai) qui remuerait la tête en même temps.
    Ou alors, tout autour du hublot je peindrai des vagues et des poiffons. Ca c’est pas mal, non ? Mais c’est moins kitch… le choix est difficile.

  5. romy said, on mai 19, 2007 at 12:25

    moi je ferai un lave linge décor fauteuil club en cuir usé de couleur marron ……. (cela dit s’asseoir dessus au moment de l’essorage….. bof, bof)
    Avec un sèche linge au décor bibliothèque du 19ème…… et puis pourquoi pas une machine à repasser le linge (si cela existe) décor vieux lampadaire…… le tout dans une maison Stark… pas mal non?

  6. Joyce said, on mai 19, 2007 at 1:44

    Moi je supprimerai tout ça. Plus de lessive, plus rien… Faut que j’arrête le thé vert à la menthe, ça me monte à la tête et me fait « voir » un monde sans contraintes domestiques.
    Bon… je ne me plains pas, je vis seule, c’est donc si je veux quand je veux.

  7. romy said, on mai 19, 2007 at 2:08

    Joyce….. malgré tout mon petit monde en ce moment c’est si je veux et quand je veux….. mais le problème c’est que je veux jamais…….
    Et puis le thé vert à la menthe je l’ai arrêté il y a quelques années déjà…. je vais peut être le reprendre tiens….. 😉

  8. Laurent said, on mai 19, 2007 at 2:41

    Moi la machine à linges, je la verrais avec des sérigraphies warholiennes de la Mère Denis : célébration de l’objet de consommation en somme.
    Le plus triste dans les tâches domestiques, ce sont les taches à nettoyer. Donc merci sainte Mère Denis de Vedette. Pour la quête nous acceptons les jetons de lavomatic.

  9. Joyce said, on mai 19, 2007 at 4:19

    Et hop ! Un bouchon de lessive à la santé de Ste Mère Denis.
    Excellente idée les sérigraphies warholiennes. Ca j’aime bien !

  10. romy said, on mai 19, 2007 at 5:55

    oui moi aussi je trouve que c’est une excellente idée les sérigraphies Warholiennes, et pour moi ce sera un bouchon d’assouplisseur concentré si you plaît !?

  11. Laurent said, on mai 19, 2007 at 9:46

    Warhol et la Mère Denis : le premier qui fait une requête Google avec ces deux noms je lui offre l’assouplisseur. Bon week-end 😉

  12. Joyce said, on mai 20, 2007 at 7:26

    Et voilà !!!
    Webzine La Factory – Dove ou le totalitarisme commercial… supermarchés ou qui se grimaient en mère Denis pour vendre un lave-vaisselle. … Désormais le fameux quart d’heure de célébrité de Warhol passe sur les …
    Dans le même article ! Je peux choisir le parfum ?

  13. Joyce said, on mai 20, 2007 at 7:28

    Pour le parfum, j’aimerais bien « Google-Gum » !

  14. Laurent said, on mai 20, 2007 at 11:04

    Et bien dis donc, Joyce, c’est la forme le dimanche matin !

  15. Joyce said, on mai 20, 2007 at 11:23

    La forme, c’est tous les jours !!!
    Et la pêche, c’est sans le noyau…
    Et la lessive, faut aller l’étendre plein-soleil-plein-vent… petit bonheur.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :