l’orangie

Blogs citoyens : la fin du bavardage ?

Posted in web & webusiness by loranji on mai 12, 2007

Moore103002_big_2

Michael Moore n’a-t-il pas préfiguré la "démocratie émergente" si chère à certains blogueurs ?

Interview intéressante de Daniel Schneidermann dans le Monde.
Le journaliste-blogueur (big bang blog) lâche le mot d’amateurisme, et il a raison.

Si le blog est un bienfait pour la circulation des idées, le dialogue entre sensibilités différentes, on constate, à l’issue de cette campagne, à quel point la blogosphère se résume à un bruit, une rumeur, la caisse de résonance d’une assemblée permanente et anarchique. Pourquoi pas. Après tout, c’est la citoyenneté qui s’exprime en ces termes. C’est la vie.

Mais quel élément effectivement remarquable pouvons-nous tirer de ce maelström ? Si Schneidermann évoque deux ou trois vidéos polémiques ou satiriques sur Dailymotion, on est bien obligé de constater dans le même temps qu’aucun blogueur, aucun billet de blogueur, n’a pu significativement apporter d’élément nouveau au débat.

Et je le rejoins pleinement dans l’idée selon laquelle les blogueurs qui se mêlent de politique devront se lancer dans l’investigation s’ils veulent être crédibles en tant que commentateurs. Ou bien dans la politique

Publicités

9 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. romy said, on mai 12, 2007 at 11:22

    C’est comme au bistrot de Pagnol, la différence c’est qu’un blogeur veut « refaire le monde » avec quelques mots écrits…. et non pas avec des paroles et puis l’échange ne se fait pas de façon spontanée…. On prend le temps de la réflexion.

  2. romy said, on mai 12, 2007 at 11:23

    Je donne mon point de vue en tant que commentateur…

  3. mry said, on mai 12, 2007 at 11:40

    Vaste débat l’investigation.
    Le blog n’est pas fait que pour être citoyen…
    Quant à l’engagement politique, il faudra voir le résultat de Ginisty pour savoir la pertinence de son action… mais je crois la déconvenue réelle. L’engagement dans le MD de Bayrou est à la portée de tous, ils recherchent dans tous les sens des gens pour « remplir les cases »… plus difficile d’avoir l’investiture dans un parti de Gouvernement.

  4. Laurent said, on mai 12, 2007 at 12:54

    Romy, oui l’écrit change tout et il oblige le blogueur. Mais tous (moi y compris) ne prennent pas forcément le temps de la réflexion. D’où cet effet de bavardage, ou « clavardage (de clavier) comme certains disent. On est vraiment dans un genre hybride : spontanéité de l’oralité et réflexivité de l’écrit. Tout proche du journalisme, mais alors du journalisme éditorial… C’est là le problème. La blogosphère donne l’impression d’être une immense tribune libre. Mais quid de la légitimité du blogueur qui « l’ouvre » sans jamais aller « sur le terrain »? J’entends par là, sans investigation, sans réelle information. La crédibilité d’un médium se mesure à la pertinence des analyses que l’on peut y lire, mais aussi à l’inédit des informations qu’il ramène. Or, concernant ces dernières la pêche est – pour le moment en tout cas – assez mauvaise chez les blogueurs. On n’y trouvepas d’information de premier ordre. Tu vas me dire qu’il faut des « événements » pour qu’il y ait de l’info et que le quotidien du blogueur n’est pas forcément truffé de scoops…
    Mry, on verra pour Christophe Ginisty. Je partage ton opinion, Bayrou remplit les cases. Mais je pense que Christophe est assez courageux de se lancer dans cette affaire, il passe de la parole aux actes. Certes, cela doit aussi l’amuser, mais la politique n’est-elle pas (aussi) un jeu pour ceux qui s’y adonnent, au-delà de la sincérité de leur engagement ? En tout cas, je trouve cet engagement assez « couillu ».

  5. romy said, on mai 12, 2007 at 3:44

    J’aime bien cette idée du « clavardage », mot plus joli que bavardage, à mes oreilles.
    Ne dis pas que tu ne prends pas le temps de la réflexion…. un peu quand même….sinon nous ne serions en pas en train d’échanger nos points de vues ??? 😉 qui se rejoignent d’ailleurs…

  6. Laurent said, on mai 12, 2007 at 4:15

    Oui bien sûr, il y a un peu de réflexion. Mais quelle est-elle par rapport à celle, plus profonde, du vrai recul face à l’événement, de l’analyse approfondie, du ressenti qui mûrit lentement ; réflexions d’écrivains, « réflexions » de poètes… Le temps du net me paraît beaucoup plus rapide que le temps artistique ou intellectuel.

  7. romy said, on mai 12, 2007 at 7:14

    Oui il est plus rapide, mais en même le net te permet de réfléchir de façon « séquencée », c’est à dire tu réfléchis puis tu passes a autre chose, ensuite tu reviens dessus et tu réécris ou pas d’ailleurs… tu réfléchis a nouveau.
    Finalement c’est un peu comme celui qui écrit (écrivain, poète…) je ne vois pas ce qui change, si ce n’est le temps accordé à la réflexion, qui est plus court il me semble.

  8. Laurent said, on mai 12, 2007 at 7:40

    Nous sommes d’accord. Et tu as raison de préciser en outre que l’on peut « y revenir » avec le blog, tisser une réflexion sur la durée, par petites touches. Cela peut d’ailleurs sûrement donner naissance à des oeuvres ou des travaux intéressants.

  9. romy said, on mai 12, 2007 at 7:44

    nous sommes bien d’accord, sauf sur Bjork ;-D….


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :