l’orangie

Schivardi est-il un irresponsable ?

Posted in Homme et femmes politiques by loranji on avril 11, 2007

Il s’agit donc de Gérard Schivardi, candidat "socialiste", soutenu par le Parti des Travailleurs (trostkyste). Comprenne qui pourra.
Schivardi_reuters

S’il est acquis que Gérard Schivardi relève de la candidature folklorique, il est apparu hier matin, sur France Inter précisément, sous un jour nettement plus scandaleux.
Ce monsieur a reçu l’onction laïque de plus de cinq cent élus, il bénéficie d’un éclairage médiatique sans pareil, vingt minutes d’antenne sur France Inter par-ci, un clip sur les chaînes de télé par-là.
Et que nous dit-il, sorti de son catalogue de promesses – populaires ou populistes on ne sait plus – ; que nous dit-il, ce candidat, à propos du nucléaire iranien, suite à une question de Bernard Guetta ?

Il affirme que les Iraniens ont bien le droit de bénéficier du nucléaire civil (admettons, sous réserve qu’ils ne s’en servent pas pour faire la bombe)… Mais justement, à propos de la bombe, monsieur Schivardi a aussi une opinion, oui, oui.

Il estime normal que les Iraniens puissent fabriquer des armes nucléaires ! D’ailleurs, selon lui, tous les pays au monde devraient pouvoir posséder leur bombe puisque la France, les Etats-Unis et autres superpuissance nucléaires la possède. Logique non ?

Guetta, interloqué, lui explique que de tels propos vont probablement faire le miel des journaux iraniens : "vous allez faire la une là-bas". Silence radio du candidat. Après tout, l’idée ne lui déplaît peut-être pas…

A mon sens, Guetta et l’équipe de France Inter ont été bien trop polis en enregistrant sagement ces divagations. Comment un candidat aux élections présidentielles peut-il sortir de telles énormités, dignes du café du Commerce ?

Qu’il soit choquant que la France, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Russie, la Chine, l’Inde, le Pakistan et Israël disposent de l’arme atomique, c’est un fait que l’on peut qualifier de scandale de l’histoire. Soit. Mais de là, à souhaiter que tous les pays du monde puissent en bénéficier, sous prétexte qu’ils sont tous égaux, c’est sauter à pieds joints dans l’Absurdie !

Il y a plus grave. Beaucoup plus grave concernant précisément l’Iran.

Qui a déclaré récemmment qu’il souhaitait la "destruction d’Israël" ? Amadinejab, le président iranien.

Lui permettre de posséder la bombe, c’est placer le canon du revolver sur la tempe d’Israël et risquer un conflit nucléaire général dans la région…

Bref, je m’arrête là. Pourquoi consacrer autant de lignes à un monsieur qui ne sera jamais élu ? Parce qu’il est le seul des douze candidats à dire de telles énormités sur le nucléaire iranien. Il ne me semble pas avoir entendu d’autres "petits candidats" tenir de tels propos sur la politique étrangère française. De ce point de vue, ils la jouent modeste. Pas Schivardi : le candidat du n’importe quoi.

Photo Reuters

Publicités

3 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. Bonnie said, on avril 11, 2007 at 2:07

    l’absurdité n’est plus à un candidat prés !

  2. chacalsolitaire said, on avril 26, 2007 at 3:53

    Au risque de me faire lapider, je laisse un commentaire, sur ce sujet brulant.
    D’abord, je ne connais rien de ce candidat (je ne crois même pas l’avoir entendu une fois), et je ne suis pas pro-iranien, et je connais très mal les tenant et aboutissant de la question géopolitique du moyen-orient.
    Cependant, j’aimerais que l’on m’explique, pourquoi les pays détenteurs de l’arme nucléaire seraient les seuls à avoir la légitimité pour désigner qui est apte à posséder cette arme?
    Est il invraisemblable que cela reflète seulement un désir de garder une supériorité technologique dans un cercle restreint, pour mieux dominer!?
    Est-il invraisemblable de penser que Amadinejab ne soit pas plus fou que Bush lorsqu’il s’agira d’appuyer sur le bouton rouge? (Bush n’a pas dit qu’il voulait supprimer l’israel, mais il lutte contre « le térrosrisme » n’oubliez pas)
    Forcement cette arme dans toutes les mains, serait simplement un désastre pour l’humanité, mais n’y a t-il pas un peu de démagogie de la part des pays nucléarisés?
    Pourquoi personne n’a rien dit à Chirac en 1997 par exemple?
    Pourquoi ne pas désarmer ces pays? désarmer le monde entier? …

  3. Laurent said, on avril 26, 2007 at 5:51

    Complètement d’accord avec toi : l’existence de bombes atomiques sur cette planète est l’une des choses les plus sinistrement absurde de ce coin de l’univers…
    Rappelons-nous les colères d’Einstein à la fin de la seconde guerre mondiale et d’une (grande?) partie de la communauté scientifique de l’époque.
    Aujourd’hui, on se retrouve avec cet héritage empoisonné. Evidemment, je suis comme toi, à me demander pourquoi, par exemple, la fin de la guerre froide et le traité de non prolifération nucléaire n’ont pas abouti à la destruction totale de ces armes.
    Je pense qu’il y a de mauvaises bonnes raisons.
    Et peut-être celle-ci : qui peut être certain que le pays d’en face détruit tous ses stocks malgré des contrôles de commissaires indépendants ? N’est-ce pas l’une des raisons qui expliquerait que les pays n’aient pas davantage désarmé ?
    J’imagine aussi une autre raison (sans être pour le moins du monde spécialiste de la question) la puissance des lobbys militaro-industriels.
    Et alors là… Je crois que l’on peut crier tant que l’on veut au scandale des armes nucléaires de toutes ses forces, ce lobby-là dispose d’une telle puissance d’influence sur les politiques et leurs gouvernants, qu’il n’en ressentira pas même un frisson…
    A partir de combien de (dizaines) de millions de personnes dans la rue, les complexes militaro-industriels commenceraient-ils à s’inquiéter ?
    Concernant la comparaison entre Bush et Amanidehab, je ne te suis pas du tout. Que Bush et sa politique soient un scandale, certes, mais il est à la tête d’un pays démocratique, quoi qu’on en pense. Je ne pense pas qu’il soit raisonnable de l’imaginer en train d’envoyer une bombe atomique sur un pays ennemi ou une zone tribale du côté de la frontière pakistano-afghane. Inimaginable.
    Le président iranien lui, préside une république islamique, il a certes été élu, mais ses propos à l’encontre d’Israël parlent de la destruction pure et simple de ce pays.
    Je pense qu’il y a loin chez lui (du moins je l’espère) de la parole à l’acte. Il n’empêche qu’on ne peut le laisser développer un programme nucléaire militaire.
    Là où je te rejoins totalement, c’est que l’Iran n’aurait jamais eu aucun argument à produire pour la détention de la bombe si le désarmement des pays qui la possèdent avait été total après la chute du mur de Berlin…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :